QUI FAIT QUOI ? QUI PAIE QUOI ?

LE SUC­CÈS DE VOTRE MA­RIAGE DÉPENDRA EN GRANDE PAR­TIE D’UNE PLA­NI­FI­CA­TION RIGOUREUSE ET RÉFLÉCHIE. UNE BONNE OR­GA­NI­SA­TION, BIEN PEN­SÉE, VOUS ÉVI­TE­RA DES DÉ­PENSES IN­UTILES ET L’AF­FO­LE­MENT DES DER­NIERS JOURS.

Mariages - - Sommaire -

La pre­mière chose à faire est de dé­ter­mi­ner un bud­get re­pré­sen­tant la somme glo­bale que vous pou­vez dé­pen­ser. Et pré­voyez une marge de 10 à 20 % pour les im­pré­vus. Le par­tage des tâches

La ma­jo­ri­té des dé­marches in­combent à la ma­riée, ain­si qu’à sa fa­mille.

Vous choi­si­rez le mo­dèle de faire-part et pas­se­rez com­mande. Vous adres­se­rez en­suite le nombre de faire-part né­ces­saire aux in­vi­ta­tions de votre fu­ture belle-fa­mille.

La re­cherche du lieu de ré­cep­tion est une dé­marche qui de­mande beau­coup de temps. Que de vi­sites avant de trou­ver l’en­droit de vos rêves ! Nous vous conseillons de com­men­cer le plus tôt pos­sible car les lieux les plus ex­cep­tion­nels sont re­te­nus un an à l’avance.

Vous vous oc­cu­pe­rez du choix du trai­teur. Plu­sieurs for­mules vous se­ront pro­po­sées : cock­tail, lunch, dé­jeu­ner ou dî­ner as­sis. N’ou­bliez pas la par­tie ani­ma­tion : feu d’ar­ti­fice, voi­ture ou ca­lèche, disc-jo­ckey.

Vous vous met­trez en quête de votre robe de ma­riée. Mo­ment in­tense de bon­heur, d’ex­ci­ta­tion. Pour une robe sur me­sure, n’at­ten­dez pas les der­nières se­maines. Six mois ne sont pas de trop pour être sûre de res­ter se­reine.

Une fois la date et l’heure fixées pour la cé­ré­mo­nie re­li­gieuse, vous ré­ser­ve­rez les ser­vices d’un or­ga­niste ou d’une cho­rale se­lon votre pré­fé­rence.

Le choix de la bague de fiançailles reste sou­vent l’af­faire de la fa­mille du ma­rié.

Il s’oc­cu­pe­ra éga­le­ment de l’achat de vos deux al­liances. Votre fian­cé se char­ge­ra du voyage de noces et la des­ti­na­tion res­te­ra se­crète – il est vrai que, de­puis quelques an­nées, il est sou­vent in­té­gré à la liste et, de ce fait, ne ré­serve plus tel­le­ment d’ef­fet de sur­prise.

À lui aus­si le choix du bou­quet de la ma­riée et des en­fants d’hon­neur. Si vous ne sou­hai­tez pas lui mon­trer votre robe avant le jour J, don­nez-lui quelques in­di­ca­tions pour que le bou­quet soit co­or­don­né à votre te­nue.

DO­MAINE DE CHAN­TILLY

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.