LE DIABLE S’ENIVRE À MAL­HERBE

Marianne Magazine - - CET ÉTÉ -

Que le lec­teur ne voit au­cune al­lu­sion sa­ta­nique à ce titre, mais notre thème es­ti­val por­tant sur les vins de la mer, nous ne pou­vions igno­rer dans notre sé­lec­tion l’un des vi­gnobles les plus ex­po­sés au cli­mat mé­di­ter­ra­néen, ce­lui de la pointe du Diable, à Bormes-les-Mi­mo­sas, face au fort de Bré­gan­çon. Sous la conduite d’Ar­naud Fer­rier, à qui la fa­mille Fer­ra­ri a confié la mis­sion de ti­rer le meilleur de ces vignes tour­nées vers le large, Châ­teau Mal­herbe pro­duit au­jourd’hui des blancs et des ro­sés qui semblent sor­tir tout droit de la Grande Bleue. Nous nous sommes ré­ga­lés en dé­gus­tant la « Pointe du Diable » ro­sé 2016 dont les raisins, mar­qués par la sa­li­ni­té du mi­cro­cli­mat qu’ins­taure la proxi­mi­té des flots, res­ti­tuent dans leur jus la nuance d’iode que porte l’air lo­cal. Un vin gé­né­reux, alerte, gour­mand, dont le nez poin­tu li­bère des notes de fram­boise et de pêche blanche, et la bouche, ronde et per­sis­tante, laisse s’en­vo­ler des arômes ar­ron­dis de mangue et de lit­chi. Le ro­sé dont on rêve lorsque, al­lon­gé au bord de l’eau, les fu­mets d’un rou­get grillé au fe­nouil vous ta­quinent les na­rines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.