“So­cia­lisme”, c’est un gros mot ?

Marianne Magazine - - Culture - SÉ­BAS­TIEN LAPAQUE

Comment l’idée so­cia­liste est-elle de­ve­nue in­for­mu­lable au mo­ment où la mys­tique de la concur­rence libre est contes­tée de toutes parts ?

Dans un monde où l’éco­no­mie ca­pi­ta­liste semble in­ca­pable de te­nir ses pro­messes de crois­sance sans fin, on s’étonne de l’éva­nouis­se­ment de la théorie so­ciale qui an­non­çait son dé­pas­se­ment. Fi­gure ma­jeure de la troi­sième gé­né­ra­tion de l’école de Franc­fort, abon­dam­ment tra­duit en fran­çais de­puis une quin­zaine d’an­nées, le phi­lo­sophe al­le­mand

Axel Hon­neth s’in­ter­roge sans avoir la pré­ten­tion de clore le dos­sier. En quatre cha­pitres clairs et brefs, il avance quelques pistes pour des ré­ponses pos­sibles. Le spec­tacle du « fos­sé gran­dis­sant entre la pau­vre­té pu­blique et la ri­chesse pri­vée » lui pa­raît suf­fi­sant pour s’es­sayer en­core une fois à la

« dé­cons­truc­tion de l’idéo­lo­gie do­mi­nante du mar­ché », en se li­bé­rant des « far­deaux hé­ré­di­taires du so­cia­lisme » : dés­in­té­rêt pour les li­ber­tés ci­viles, sur­va­lo­ri­sa­tion du rôle du pro­lé­ta­riat, vi­sion mé­ca­nique de l’his­toire. Quand l’exi­gence mo­rale d’un ordre juste s’as­so­cie à « l’idée de forme de vie dé­mo­cra­tique », l’in­fluence de son aî­né Jür­gen Ha­ber­mas sur sa ré­flexion est vi­sible. Une lu­ci­di­té alar­mée et le re­fus de déses­pé­rer lui per­mettent de po­ser avec une grande clar­té les termes du dé­bat.

L’Idée du so­cia­lisme, d’Axel Hon­neth, tra­duit de l’al­le­mand par Pierre Rusch, Gal­li­mard, 168 p., 15 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.