Opé­ra­tion brains­tor­ming au FN

Marianne Magazine - - FRANCE - LOUIS HAU­SAL­TER

Les adhé­rents du FN vont bien­tôt re­ce­voir des ques­tion­naires pour don­ner leur avis sur la « re­fon­da­tion » du par­ti. Par­mi les su­jets abor­dés, ce­lui du nom du mou­ve­ment, que Ma­rine Le Pen veut chan­ger. Reste à en trou­ver un nou­veau – et autre chose que Les Pa­triotes, pré­emp­té par Flo­rian Phi­lip­pot, et que Ma­rine Le Pen juge de toute fa­çon « rin­gard » ! Les adhé­rents sont in­vi­tés à sou­mettre leurs idées dans le for­mu­laire ex­pé­dié par le FN. Le choix de la fu­ture dé­no­mi­na­tion, qui de­vrait être ac­té au congrès de mars, est loin d’être ano­din.

« Il ne faut pas tom­ber dans le même écueil que l’UMP, dont le chan­ge­ment de nom est ap­pa­ru comme un ri­po­li­nage », met en garde un cadre di­ri­geant du FN, qui es­time que l’ef­fa­ce­ment de l’ap­pel­la­tion his­to­rique n’est pas sans risque : « On a un nom iden­ti­fié, qui est un peu notre as­su­rance-vie élec­to­rale : ça nous as­sure un ma­te­las de 10 % dans chaque bu­reau de vote. Il faut donc que la dy­na­mique gé­né­rée par le nou­veau nom soit plus forte que le pré­ju­dice. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.