DES Ré­AC­TEURS NU­CLéAIRES BIEN DAN­GE­REUX

Marianne Magazine - - EDITOS - JEAN-LOUIS RENOU, QUIBOU

L’état dé­plo­rable des ins­tal­la­tions nu­cléaires de l’Hexa­gone ne laisse pas d’in­quié­ter… Der­niers in­ci­dents en date : de pe­tites fu­mées in­of­fen­sives et in­dé­ter­mi­nées dans la cen­trale de Cat­te­nom (Mo­selle), la cen­trale de Bel­le­ville-sur-Loire (Cher) se trouve pla­cée en sur­veillance ren­for­cée par l’Au­to­ri­té de sû­re­té nu­cléaire (ASN) pour des dé­fauts d’en­tre­tien. Ne par­lons pas de la cuve de l’EPR de Fla­man­ville (Manche) dont l’acier qui la com­pose in­quiète, pour le moins ! En der­nier lieu, l’usine de recyclage des dé­chets ato­miques de La Hague (Manche) est main­te­nant épin­glée par l’ASN pour in­suf­fi­sance de pro­tec­tion dans le pro­ces­sus de pu­ri­fi­ca­tion du plu­to­nium pou­vant conduire à un risque bien réel d’ex­plo­sion d’hy­dro­gène à la moindre panne des ven­ti­la­teurs… de se­cours !

Tous ces in­ci­dents ré­vèlent bien le vieillis­se­ment iné­luc­table et pré­ma­tu­ré des sites et des dé­fauts de main­te­nance peut-être dus à l’état de qua­si-faillite d’EDF et d’Are­va, nos cham­pions na­tio­naux du genre !

L’ASN, au­to­ri­té pa­raît-il in­dé­pen­dante, est confron­tée en per­ma­nence à ces « pe­tits sou­cis », mais éga­le­ment à des pres­sions fi­nan­cières et po­li­tiques sans pré­cé­dent dans ce do­maine in­dus­triel si par­ti­cu­lier.

Alors qu’elle doit se pro­non­cer cet au­tomne sur l’au­to­ri­sa­tion dé­fi­ni­tive de dé­mar­rage de l’EPR, quelle ligne de conduite de­vra-t-elle suivre pour évi­ter de trop lou­voyer au gré de ces ul­ti­ma­tums et mises de­vant le fait ac­com­pli pour ce ré­ac­teur mau­dit ?

NOS CEN­TRALES, comme celle de Cat­te­nom, en Lor­raine, souffrent du vieillis­se­ment et de dé­faut de main­te­nance des sites.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.