Les champs du dé­part

Marianne Magazine - - L’oeil De Marianne - R.D.

Le pou­voir se conquiert, s’exerce puis se perd. Ce sont ces len­de­mains de dé­faite, ou de dé­mis­sion, que Pa­trice Du­ha­mel et Jacques San­ta­ma­ria ont choi­si de ra­con­ter en cette pé­riode pro­pice au « dé­ga­gisme ». Ces jours d’après, où tout s’ar­rête, ou presque, mais où la plu­part de nos grands fauves po­li­tiques es­pèrent en­core que tout peut re­com­men­cer. A ce titre, l’ab­di­ca­tion de Fran­çois Hol­lande le

1er dé­cembre 2016 fait fi­gure de cas d’école. In­édite, cette dé­ci­sion fut sy­no­nyme de constat d’échec. L’in­té­res­sé n’a pour­tant pas tar­dé à ré­ap­pa­raître, presque comme avant. De la lande ir­lan­daise ar­pen­tée par de Gaulle à la « dé­mis­sion­nite » ai­guë de Che­vè­ne­ment, en pas­sant par l’hu­mi­lia­tion de Jos­pin le 21 avril 2002, ce sont ces champs du dé­part que la­bourent les au­teurs. « Etre an­cien mi­nistre, glis­sa un jour Fran­çois Gou­lard (LR), c’est s’as­seoir à l’ar­rière d’une voi­ture et s’aper­ce­voir qu’elle ne dé­marre pas. » Et c’est aus­si, sou­vent, es­pé­rer re­mettre un jour la main sur la clé de contact.

Les Jours d’après, de Pa­trice Du­ha­mel et Jacques San­ta­ma­ria, Edi­tions de l’Ob­ser­va­toire, 308 p., 19 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.