FACS, OPÉ­RA­TION DÉ­MI­NAGE

Marianne Magazine - - NOTRE OPINION - JACK DION

Sur­tout ne pas en par­ler mais tou­jours y pen­ser. Tel est le prin­cipe mis en oeuvre par le gou­ver­ne­ment pour ins­tau­rer une forme de sé­lec­tion à l’en­trée en uni­ver­si­té, sans le dire tout en le fai­sant. A la place du mot hon­ni qui peut mettre le feu aux facs, on par­le­ra donc des « at­ten­dus » qui per­met­tront aux uni­ver­si­tés de « re­cru­ter » tel ou tel can­di­dat en fonc­tion de son par­cours. Le risque est de voir les uni­ver­si­tés jouer la concur­rence pour ar­ra­cher les meilleurs élèves, quitte à en lais­ser nombre d’autres sur le car­reau. Certes, c’est mieux que l’an­cien sys­tème du ti­rage au sort qui per­met­tait de désen­gor­ger cer­taines fi­lières dans les pires condi­tions. Mais rien n’em­pê­che­ra les di­rec­tions des facs de se glis­ser dans la brèche et de mettre en place des pro­cé­dures ex­cluant d’of­fice les moins per­for­mants, à com­men­cer par ceux ayant op­té pour un bac pro­fes­sion­nel. Voi­là qui res­semble fort à la mise en place d’un en­sei­gne­ment su­pé­rieur à plu­sieurs vi­tesses, con­sé­quence d’un bac dé­va­lo­ri­sé et d’une ex­plo­sion du nombre d’étu­diants qui n’a pas dé­bou­ché sur l’ef­fort fi­nan­cier né­ces­saire, mal­gré les bonnes pa­roles sur la prio­ri­té ac­cor­dée à l’édu­ca­tion. Certes, dif­fé­rentes me­sures sont an­non­cées pour amé­lio­rer le lien entre ly­cées et uni­ver­si­tés afin d’ai­der les élèves à ef­fec­tuer le bon choix et à ne pas se lan­cer dans des aven­tures vouées à l’échec. Mais il en fau­drait bien plus pour contre­car­rer les ca­rences en pro­fes­seurs et en moyens d’ac­cueil. Avec une ral­longe bud­gé­taire chiffrée à 500 mil­lions d’eu­ros en cinq ans, on reste très loin du choc né­ces­saire pour chan­ger de bra­quet. Entre les ul­tra­riches et les étu­diants, le gou­ver­ne­ment a choi­si, et ce n’est pas en jouant sur les mots qu’on ré­gle­ra le pro­blème.

LES “AT­TEN­DUS” rem­pla­ce­ront les ti­rages au sort…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.