Ju­lianne Moore, la plus que par­faite

Marianne Magazine - - Culture - OLIVIER DE BRUYN

Deux Ju­lianne Moore pour le prix d’une ? Une ex­cel­lente rai­son de fon­cer dans les salles de ci­né­ma… Dans le Mu­sée des mer­veilles, l’Amé­ri­cain Todd Haynes – Loin du pa­ra­dis (2002), Ca­rol (2015) – em­bauche une nou­velle fois sa co­mé­dienne fé­tiche et lui confie deux rôles, si­tués à un de­mi-siècle de dis­tance. An­nées 20, Rose, une ga­mine qui souffre de l’ab­sence de sa mère, une cé­lèbre ac­trice du ci­né­ma muet (Ju­lianne Moore, donc), fugue pour re­trou­ver cette der­nière à New York. An­nées 70, Ben, un en­fant trau­ma­ti­sé par le dé­cès de sa ma­man, fugue pour re­trou­ver la trace de son père à New York, un homme qu’il n’a ja­mais connu. Il ren­contre une femme (Ju­lianne Moore, re-donc) qui l’ai­de­ra dans sa quête… Quels rap­ports entre ces deux fu­gueurs, sé­pa­rés par cin­quante ans de vie, mais réunis par un même han­di­cap, la sur­di­té, et par un même désar­roi af­fec­tif ? Quel rap­port entre les deux hé­roïnes in­car­nées ma­gis­tra­le­ment par Ju­lianne Moore ? Todd Haynes prend deux heures pour ré­pondre à ces ques­tions. Deux heures de poé­sie in­can­des­cente qui passent à la vi­tesse de l’éclair. Le manque, la so­li­tude, le foi­son­ne­ment de la vie in­té­rieure : fi­dèle à ses thèmes de tou­jours, le réa­li­sa­teur, avec ses deux pro­ta­go­nistes ju­vé­niles, confirme qu’il maî­trise comme per­sonne l’art de la sug­ges­tion et des mises en scène sen­suelles et in­ven­tives. Ad­mi­ra­ble­ment écrit et fil­mé – la re­cons­ti­tu­tion des deux époques re­lève de l’or­fè­vre­rie –, le Mu­sée des mer­veilles dy­na­mite les aca­dé­mismes, im­pres­sionne par sa vir­tuo­si­té et confirme la place émi­nente de son au­teur dans le ci­né­ma contem­po­rain. On se pâme pour Todd et on se pâme pour Ju­lianne qui, dans la peau d’une star du ci­né­ma muet ron­gée par son égoïsme comme dans celle d’une femme or­di­naire des an­nées 70, nous bou­le­verse. Le Mu­sée des mer­veilles : une mer­veille de film in­ter­pré­té par une ac­trice deux fois mer­veilleuse.

LE MU­SÉE DES MER­VEILLES, im­pres­sion­nant de vir­tuo­si­té.

LE CRI DE LA MIDINETTE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.