On peut voya­ger im­mo­bile

Marianne Magazine - - Culture - N.V.E.

Pas de pas­sé, pas d’ave­nir. Le pré­sent, seule­ment. Elle se fait ap­pe­ler An­na, mais ne se sou­vient plus de son nom. Elle dé­am­bule dans les cou­loirs de Rois­sy. « Aé­ro­port de Pa­ris. C’est ici que le voyage com­mence », pro­met la pu­bli­ci­té. Il y a là des ar­ri­vées et des dé­parts, des bou­tiques et des cou­loirs. A voir l’hé­roïne propre sur elle et bien ap­prê­tée, ti­rer der­rière elle une pe­tite va­lise, à l’en­tendre ra­con­ter sa vie (ou plu­tôt ses vies) et in­ven­ter ses voyages, à Londres et Du­bai, Nai­ro­bi et Abid­jan, im­pos­sible d’ima­gi­ner qu’elle est im­mo­bile, en vé­ri­té. Une « in­dé­ce­lable ». Un de ces êtres qui peuplent dis­crè­te­ment les re­coins de l’aé­ro­port, se fondent dans la foule in­ter­na­tio­nale grouillante, vivent de me­nus lar­cins, se lavent dans les toi­lettes.

Qui se trouvent un point de chute, siège dans un hall d’at­tente, ma­te­las au bout d’un par­king sou­ter­rain… pour ou­blier leur chute. Et pourquoi ils sont tom­bés de si haut. Pour An­na, c’était il y a huit mois.

Le nou­veau texte de Tif­fa­ny Ta­ver­nier tient à la fois de la ch­ro­nique in­time, du do­cu­men­taire et du po­lar, dont on at­tend, fé­brile, de dé­cou­vrir le dé­noue­ment. A-t-elle été vio­lée ? Tor­tu­rée ? Ac­ci­den­tée ? A t-elle tué ? Qu’était sa vie… avant ? Son corps ? Sa mai­son ? Son ma­ri ? Ses re­la­tions ? Avec une vé­ri­té si­dé­rante, la ro­man­cière dit l’im­pla­cable so­li­tude et les so­li­da­ri­tés qu’on se crée, la vio­lence de la terre et la poé­sie du ciel. Et quand son hé­roïne trouve les ré­ponses à ses ques­tions, et un sem­blant de paix, on res­pire et on prend le large avec elle, en­fin.

Rois­sy, de Tif­fa­ny Ta­ver­nier, Edi­tions Sa­bine Wes­pie­ser, 282 pages, 21 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.