LA RÉ­PONSE DE LAC­TA­LIS

Marianne Magazine - - Evénement - L.V.

Sol­li­ci­té par Ma­rianne au su­jet de nos révélations sur la conta­mi­na­tion par la sal­mo­nelle de l’usine de Craon, le groupe Lac­ta­lis nous a fait la ré­ponse sui­vante, par l’in­ter­mé­diaire de Mi­chel

Na­let, son porte-pa­role : « Tous les cas de sal­mo­nel­lose ont en com­mun d’être is­sus de la tour n° 1 de l’usine de Craon, tour no 1 qui a été dé­mo­lie cette an­née et qui est au­jourd’hui désaf­fec­tée.

Nous avons ef­fec­tué pour 12 mil­lions d’eu­ros de tra­vaux de ré­no­va­tion pour re­faire fonc­tion­ner l’usine et sa tour n° 2, construite en 2013. De­puis le mois der­nier, nous avons ob­te­nu l’agré­ment pré­fec­to­ral pour com­mer­cia­li­ser de nou­veau du lait en poudre in­fan­tile.

En 2017, nous avions eu deux seuls tests po­si­tifs à la sal­mo­nelle, avec sé­ro­ty­page ago­na, dans l’en­vi­ron­ne­ment de la tour no 1. Sur les pro­duits, avant la crise du

1er dé­cembre 2017, soit de jan­vier à fin novembre 2017, près de 16 000 ana­lyses sal­mo­nelle ont été réa­li­sées et toutes étaient conformes. De­puis le re­dé­mar­rage, pour ga­ran­tir un ni­veau de sé­cu­ri­té maxi­mal, nous avons re­cours à trois la­bo­ra­toires dif­fé­rents (un pri­vé et deux pu­blics) contre un seul avant la crise. Avant 2017, les trois seuls ré­sul­tats po­si­tifs sal­mo­nelle ago­na concer­naient la tour no 1 et en au­cun cas la tour no 2. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.