FAIRE CO­HA­BI­TER LES ÉPOQUES SANS RIEN DÉNATURER

Marie Claire Maison - - C’est Nouveau -

vendre. L’an­née sui­vante, voi­ci Eme­rige pro­prié­taire de l’ancien couvent des Ré­col­lettes da­tant du XVIIe siècle, d’un ga­rage des an­nées 1960 et de trois cours jux­ta­po­sées ca­chées entre le bou­le­vard Ras­pail, les rues du Bac et de Gre­nelle. Avec l’ar­chi­tecte Fré­dé­ric Bours­tin de B & B Ar­chi­tectes vient l’idée de créer un pas­sage à ciel ou­vert pour of­frir cet en­semble aux Pa­ri­siens et trois ac­cès re­liant ces trois voies. Un clin d’oeil éga­le­ment aux 240 pas­sages re­cen­sés que comp­tait la ca­pi­tale à la fin du XVIIIe siècle, tous oc­cu­pés par des échoppes. Et qui ont ins­pi­ré Eme­rige pour don­ner vie à ce lieu: une concen­tra­tion de huit mai­sons de bouche et une salle de sport pour oc­cu­per les 5621 mètres car­rés d’es­pace com­mer­cial de ces bâ­ti­ments. 59 lo­ge­ments sont créés aux étages su­pé­rieurs dont dix lo­ge­ments so­ciaux dans des im­meubles pré­ser­vés. Une “opé­ra­tion de cou­ture ur­baine” se­lon Laurent Du­mas qui a fait ap­pel à l’agence d’ar­chi­tec­ture de Frank­lin Az­zi, connu pour sa réhabilitation de la gare Saint-Sau­veur et du Tri­pos­tal à Lille. En col­la­bo­rant avec les Bâ­ti­ments de France, les ar­chi­tectes vou­laient faire co­ha­bi­ter les construc­tions in­dus­trielles en briques (une ra­re­té à Pa­ris) avec le style ar­chi­tec­tu­ral du couvent et ce­lui 1930 de l’im­meuble rue de Gre­nelle, sans rien dénaturer. Mis­sion ac­com­plie grâce au tra­vail du pay­sa­giste Mi­chel Des­vigne qui a créé une “fo­rêt mi­nia­ture” ins­pi­rée par celles d’Île-de-France. Des pins, des bou­leaux, des chênes verts, des érables ou des fou­gères… La vé­gé­ta­tion se mêle à l’art, puisque Laurent Du­mas est lui-même

23 Eva Jos­pin a ima­gi­né “La tra­ver­sée”, une fo­rêt de car­ton ré­flé­chie par des mi­roirs (1) pour l’en­trée de 28 mètres de long du bou­le­vard Ras­pail. Cô­té rue de Gre­nelle, ce sont “Les Deux Chênes” de Fa­brice Hy­ber (2) qui se dé­voilent aux pas­sants. L’ar­tiste a mou­lé deux fois le chêne tri­cen­te­naire de son en­fance. À l’en­trée de la rue du Bac (3), la bou­lan­ge­rie Thier­ry Marx où l’on peut dé­gus­ter son sand­wich ré­in­ven­té, rou­lé en ma­ki dans un dé­cor street art.

1

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.