Ra­di­ca­le­ment tour­né vers l’ave­nir, cette fi­gure du de­si­gn belge a fait de l’in­no­va­tion sa marque de fa­brique. En té­moignent ses créa­tions ar­ty aux courbes fu­tu­ristes, sculp­tées dans des ma­té­riaux high-tech.

Marie Claire Maison - - Figure Libre - Par CÉ­LINE DE AL­MEI­DA

“Flo­ral Stool”, Élixir, 2014 Aux fron­tières de l’ar­ti­sa­nat et des nou­velles tech­no­lo­gies, ce ta­bou­ret en ré­sine et fibres, dont les lignes évoquent une co­rolle, est re­cou­vert d’un cuir qui lui colle lit­té­ra­le­ment à la peau grâce à un pro­ces­sus de fa­bri­ca­tion en at­mo­sphère mo­di­fiée sous vide. RE­TROU­VEZ XA­VIER LUST SUR MARIECLAIREMAISON.

COM/DE­SI­GNERS

“Su­mo”, Ba­le­ri Ita­lia, 2005 Em­blé­ma­tique du phé­no­mène de ten­sion om­ni­pré­sent dans l’oeuvre de Xa­vier Lust, ce fau­teuil rem­bour­ré est né de la fu­sion d’un cube et d’une sphère, dont les bour­re­lets dé­bordent de part et d’autre de l’as­sise… Une pièce ico­nique au nom évo­ca­teur.

“S Table”, MDF Ita­lia, 2007 Prouesse tech­no­lo­giqueavec son pié­te­ment hé­li­coï­dal, cette table est réa­li­sée à par­tir d’un mé­lange de mi­né­raux na­tu­rels et de ré­sine, in­jec­tédans des moules fa­bri­qués sur me­sure. Un pro­cé­dé in­no­vant qui per­met de pro­duiredes formes aus­si com­plexes que du­rables.Né en 1969, Xa­vier Lust étu­die le de­si­gn in­té­rieur à Bruxelles, au sein de l’École su­pé­rieure des arts Saint-Luc,avant d’ou­vrir son propre stu­dio. Ra­pi­de­ment, il se fait un nom dans le monde du de­si­gn grâce à sa maî­trise du mé­tal. En 2000, il signe sa pre­mière col­la­bo­ra­tion avec MDF Ita­liaqui lui ou­vri­ra les portes des plus grands édi­teurs, de Driade à De Pa­do­va en pas­sant par Cer­ru­ti Ba­le­ri. Il a re­çu le pres­ti­gieux Com­pas­so d’Oro en 2004 pour “La Grande table”, édi­té par MDF Ita­lia.

3

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.