A utomne-hi­ver 2015-2016 : le bal des ac­trices

POUR UNE FOIS, LES CRÉA­TEURS, DE­VE­NUS CONTEURS D’HIS­TOIRES, NOUS OFFRENT LA POS­SI­BI­LI­TÉ D’EN­TRER DANS LA PEAU DE PER­SON­NAGES. ON NE PARLE PLUS DE VÊ­TE­MENTS MAIS D’ÉTAT D’ES­PRIT. VOI­CI LES FEMMES LES PLUS MAR­QUANTES DE LA SAI­SON, QUE CHA­CUNE PEUT S’APPROPR

Marie Claire - - Sommaire - Par Louis Bompard

La gyp­set

En voi­là une qui n’ac­cep­te­ra ja­mais son sur­nom. Car de la « gyp­set », si elle s’ac­corde la li­ber­té gyp­sie, re­fuse l’ap­par­te­nance à la jet-set, beau­coup trop bor­née à son goût. Elle est per­pé­tuel­le­ment en­tou­rée de voya­geurs et, elle le re­ven­dique, quelques longues robes fleu­ries rap­por­tées de ses der­nières des­ti­na­tions lui suf­fisent à s’ha­biller. Ajou­ter à ce­la toutes celles du dé­fi­lé Bur­ber­ry Prorsum, et les « vin­tage » Emi­lio Puc­ci et Ro­ber­to Ca­val­li, et on sai­sit pour­quoi la belle des champs voyage avec tant de va­lises. Mais de temps en temps, il lui faut (for­cée, bien en­ten­du) re­po­ser le pied en ville. Elle en­file donc pour se cou­vrir les man­teaux Inuits que les frères Ca­ten chez Ds­qua­red2 ont tan­né pour elle ou les peaux lai­nées des mon­tagnes ma­ro­caines chi­nées par Al­ber El­baz chez Lan­vin. Alors qu’on ne lui parle pas de fron­tières. Son chez-soi à elle, c’est le monde.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.