Ma­ri­na Foïs

Marie Claire - - Idées Claires - Réa­gis­sez sur twit­ter @ma­rie­clai­re_­fr

Co­mé­dienne

Mo­des­tie ? Le mot m’évoque im­mé­dia­te­ment Laurent Can­tet, avec qui j’ai tour­né ré­cem­ment L’ate­lier. Oli­via, mon per­son­nage, prof dans un ate­lier d’écri­ture, est mo­deste au sens où elle ne juge ja­mais. Le re­gard qu’elle pose sur la jeu­nesse des quar­tiers dif­fi­ciles est em­preint de neu­tra­li­té vis-à-vis d’un monde quelle ne connaît pas. Et Can­tet est comme ça. La mo­des­tie est au coeur des en­jeux pour un ac­teur. Il y a en moi des mo­ments de grande confiance, où l’ego s’em­balle, et d’autres où l’on se sent une toute pe­tite chose. En réa­li­té, l’ins­tant de vé­ri­té c’est sur le pla­teau ; tout le reste c’est rien. Si l’on fai­sait ce mé­tier uni­que­ment gui­dé par l’as­su­rance et les cer­ti­tudes, on n’irait pas loin.

L’ate­lier de Laurent Can­tet, sor­tie le 11 oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.