Le mode d’em­ploi

Marie Claire - - Beauté -

Com­men­cer par tex­tu­ri­ser la ma­tière. A l’aide d’un ap­pa­reil à gau­frer, pin­cer quelques mèches uni­que­ment sur leur par­tie mé­diane : lais­ser les ra­cines lisses sur une di­zaine de cen­ti­mètres, ain­si que les pointes.

Evi­ter de tra­vailler les deux mèches de de­vant qui en­cadrent le vi­sage ; c’est le contraste entre deux tex­tures (lisse/gau­frée) qui donne de la puis­sance à la coif­fure.

Pour bien im­pri­mer le mou­ve­ment, main­te­nir l’ap­pa­reil trois ou quatre se­condes à chaque fois. « Si le che­veu est tout propre, mieux vaut la­quer avant de pas­ser l’ap­pa­reil, si­non le ré­sul­tat ne tien­dra pas » , conseille Sté­phane. Tra­cer une raie de cô­té, bros­ser l’en­semble de la che­ve­lure.

Pas­ser à l’at­tache. Au choix, l’ul­tra-so­brié­té d’un élas­tique noir ou une belle bar­rette. Ras­sem­bler toute la che­ve­lure dans le dos, et pla­cer l’at­tache très bas, juste à quelques cen­ti­mètres au-des­sus des pointes. L’idée étant aus­si de lais­ser s’échap­per les mèches res­tées lisses (celles sur le cô­té) pour créer, vu de face, l’im­pres­sion vir­tuelle d’un car­ré.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.