Edi­to

Marie Claire - - Sommaire - Ma­rianne Mai­resse, di­rec­trice de la ré­dac­tion @ma­rianne.mai­resse

Pour ce nou­veau Ma­rie Claire, nous avons vou­lu ques­tion­ner notre nom, en faire un ob­jet libre et poé­tique, en de­man­dant à un ou une ar­tiste, chaque mois, d’in­ter­pré­ter « Ma­rie » et « Claire ». Char­lotte Chau­vin, dite Cha Co­co, nous a pro­po­sé sa vi­sion p. 24 : « Ce sont deux amies, qui s’aiment sim­ple­ment, qui se res­pectent et s’ac­ceptent dans leur uni­vers in­time. J’ai vou­lu illus­trer ce sen­ti­ment de confort et de sécurité avec l’autre, l’amie. » Et quand nous lui avons de­man­dé de nous par­ler d’elle : « Je ne vais pas vous men­tir, je n’aime pas ça : j’ai un mas­ter en gra­phisme,

mais je tra­vaille dans une li­brai­rie à Bruxelles.» Nous ado­rons ! Dire la vé­ri­té. Les failles, le sen­ti­ment d’im­pos­ture ou de so­li­tude, la culpa­bi­li­té, la fra­gi­li­té. Ma­rie Claire change gra­phi­que­ment pour da­van­tage de lu­mière, de lim­pi­di­té et, nous l’es­pé­rons, d’élé­gance, mais nous ne mo­di­fions pas ce que nous sommes : un ma­ga­zine féminin réa­liste, droit et sin­cère. Vous qui nous li­sez en ce mo­ment même, je vous res­pecte et je dé­teste que l’on vous prenne pour une conne. Ma­rie Claire s’adresse à votre in­tel­li­gence, à votre in­dé­pen­dance, à votre libre ar­bitre. Aux femmes su­jets. Aux hommes cu­rieux, aus­si. La beau­té vous se­ra dé­sor­mais aus­si re­com­man­dée par un homme : l’ac­teur Ni­co­las Mau­ry, au teint pâle et presque fluo. Il dé­teste les pro­duits pour hommes, qu’il trouve « vul­gaires, rustres, épais », et de­puis son ado­les­cence, bap­ti­sé par Ja­ckie, sa tante es­thé­ti­cienne, es­saie tout ce qui sort sur le mar­ché féminin et via le Net. Il de­vient notre ex­pert. Entre autres su­jets. La sé­rie joaille­rie, no­tam­ment, s’at­tache à quatre femmes et à leurs gestes per­son­nels. Le très beau et le gran­diose mê­lé à l’in­time et au vi­vant. Je vous laisse les dé­cou­vrir tran­quille­ment, en sou­hai­tant que ce­la vous en­traîne, vous ré­con­forte et vous porte. Car à chaque page, je pense à vous.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.