L’AU­VERGNE A UNE CARTE A JOUER

Les atouts d’en­tre­prises de pointe Dans le nou­vel en­semble, que de­vien­dra l’au­vergne au len­de­main de la fu­sion avec Rhône-alpes ? Une vague ban­lieue verte de la grande pro­vince lyon­naise ? Un ter­ri­toire aban­don­né ? En fait, l’au­vergne est en me­sure de ti

Massif Central Patrimoine - - Dossier / Grande Région -

Il y au­ra pro­ba­ble­ment de la casse sur le plan de l’emploi, no­tam­ment dans les ser­vices dé­con­cen­trés de l’état. Et puis, Lyon est da­van­tage tour­né à l’est vers Gre­noble ou Ge­nève. Mais les quatre dé­par­te­ments au­ver­gnats ont aus­si des atouts. Et ils ne se ré­sument pas aux vol­cans, aux vaches et à L’ASM. Les dé­ci­deurs rhô­nal­pins, lors­qu’ils s’in­té­ressent à l’au­vergne, se disent bluf­fés par ce qui s’y passe en ma­tière de créa­tion d’en­tre­prise, de nu­mé­rique ou d’ac­ti­vi­té de re­cherche. Ils sont frap­pés par ce ca­pi­ta­lisme fa­mi­lial qui se sent res­pon­sable du de­ve­nir du ter­ri­toire sur le­quel il est ins­tal­lé. « En Au­vergne, les gens ont faim et avancent. Ici, le tem­po éco­no­mique est don­né par les grands groupes qui ont le temps », constate un di­ri­geant du Me­def du Rhône. Il craint que cette ré­ac­ti­vi­té, ce prag­ma­tisme s’en­gluent dans le fonc­tion­ne­ment « très mi­nis­té­riel » de la ré­gion Rhô­neAlpes. Le monde éco­no­mique au­ver­gnat, lui, est dé­jà en marche. Il n’a pas at­ten­du le 1er jan­vier 2016, date of­fi­cielle de l’en­trée en vi­gueur de la fu­sion, pour se dé­pla­cer à Lyon et ten­ter de bâ­tir des pro­jets en s’ar­ri­mant à une ré­gion où la crois­sance est double en rai­son d’une ou­ver­ture à l’in­ter­na­tio­nal sans com­mune me­sure. Le monde uni­ver­si­taire a mon­tré la voie. En can­cé­ro­lo­gie, les cur­sus cler­mon­tois s’en­ri­chissent de l’ex­per­tise lyon­naise. Les étu­diants cô­toient les

Vi­chy est le mieux ar­mé pour l’ave­nir. Mais les dé­par­te­ments ont aus­si une carte à jouer. Dé­jà, le Can­tal se pré­pare à une of­fen­sive de sé­duc­tion sur Lyon. Le con­seil dé­par­te­men­tal consti­tue une cel­lule com­po­sée de jeunes chefs d’en­tre­prises en se ré­jouis­sant par avance de pou­voir s’af­fran­chir de l’éche­lon ré­gio­nal cler­mon­tois. C

Le pont Ray­mond Barre, le der­nier à Lyon construit par l’en­tre­prise can­ta­lienne Ma­tière .

Im­plan­tée dans le Can­tal de­puis 1932 à Ar­pa­jon-sur-cère, l’en­tre­prise Ma­tière qui conçoit et fa­brique des ou­vrages d’art comme ce­lui-ci à Tou­louse, est l’un des lea­ders fran­çais des ponts mé­tal­liques. Pré­sent dans trente pays, Ma­tière réa­lise plus de 50 %

Jac­quet (et Bros­sard) est le nu­mé­ro 2 fran­çais de la bou­lan­ge­rie­pâ­tis­se­rie in­dus­trielle en France. Il ap­par­tient au groupe co­opé­ra­tif agri­cole Li­ma­grain, ins­tal­lé dans le Puy-de-dôme, pre­mier se­men­cier eu­ro­péen et qua­trième mon­dial.

Pre­mier groupe phar­ma­ceu­tique eu­ro­péen in­dé­pen­dant en oph­tal­mo­lo­gie, pré­sents dans 65 pays, les la­bo­ra­toires Théa re­ven­diquent leurs ra­cines au­ver­gnates. Leur siège so­cial, à Cler­mont-fer­rand, est au coeur d’un ré­seau qui re­groupe près de 700 col­la­bo­ra­teu

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.