Un cer­tain mé­lange de pierres

Massif Central Patrimoine - - Patrimoine / Architecture -

En théo­rie, c’est as­sez simple : les pierres de ma­çon­ne­rie ont conclu un vé­ri­table par­tage du Mas­sif cen­tral avec, au Nord, le gra­nite, au Sud, le schiste, entre les deux, les pierres vol­ca­niques. En réa­li­té, le su­jet se heurte à une géo­lo­gie du Mas­sif cen­tral com­plexe. L’au­brac, par exemple, se par­tage entre les roches vol­ca­niques, au Nord et à l’ouest, et le gra­nite, à l’est, tan­dis que les monts du Li­vra­dois et la Mar­ge­ride s’offrent une mé­lange de mi­ca­schiste, de gra­nite et de gneiss. Le Ve­lay, ré­pu­té pour ses ba­saltes et ses pho­no­lithes, par­ti­cu­liè­re­ment sur le Mey­gal et le Mé­zenc, adou­cit le ton de ses mai­sons avec le gra­nite à cor­dié­rite de Lavoûte et des pla­teaux orien­taux, dans le pays d’ys­sin­geaux no­tam­ment. Dans les Cé­vennes, le gneiss, le schiste et l’ana­texite n’in­ter­disent pas une cer­taine pré­sence du gra­nite, tan­dis que les « trois Lo­zère », celles du cal­caire, du schiste et du gra­nite, dé­bordent sou­vent l’une sur l’autre, entre Mar­ve­jols et Mende, par exemple, ou sur la route de Mende à Lan­gogne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.