— Livres —

Massif Central Patrimoine - - Actualités -

Ré­cit Avec la Bête du gé­vau­dan

Noël 1764. Da­niel et Jeanne Ali­gier se ré­jouissent de fê­ter Noël avec leur fille. Mais, c’est l’ef­froi : la « Bête » tant re­dou­tée vient d’ar­ri­ver dans la mon­tagne du Gé­vau­dan. Ses at­taques ré­pé­tées tuent nombre de vil­la­geois et sèment la pa­nique au coeur de cette terre d’une beau­té rus­tique et lé­gen­daire. Les Ali­gier ne se­ront pas épar­gnés. Jour après jour, entre les traques in­ter­mi­nables et les peines dues aux dis­pa­ri­tions, Da­niel et « ses frères du Mou­lin » vont ten­ter de per­cer le mys­tère de la « Bête ». Un ré­cit très do­cu­men­té d’un homme du pays, Gé­rard Roche, sé­na­teur de la Haute-loire.

Gé­vau­dan le Ro­man de la Bête,

De Bo­rée, 512 pages, 21,90 €.

Bi­blio­gra­phie un Mar­quis de haute-loire

« J’au­rais ai­mé être Gau­lois » dit un jour le jeune La Fayette, de bonne no­blesse d’au­vergne, hé­ri­tier de Ver­cin­gé­to­rix et dé­fen­seur avec lui de li­ber­tés ar­vernes bien ima­gi­naires. C’est pour la li­ber­té amé­ri­caine, bien réelle, que, jeune homme un peu de gauche, in­ex­pé­ri­men­té, fort riche et très amou­reux de sa femme, il quitte tout et s’em­barque sur l’her­mione... Ain­si com­mence le livre, pou­vant être sous-ti­tré « La li­ber­té entre ré­vo­lu­tions et mo­dé­ra­tion », de JeanPierre Bois, spé­cia­liste de la guerre et de la so­cié­té mi­li­taire aux XVIIIE et XIXE siècles. Il se lit comme un ro­man. Pour en sa­voir plus, vous pou­vez en­core vous plon­ger dans la cin­quan­taine de pages de notes. • La Fayette, Édi­tions Perrin, 430 pages, 24 €.

Ro­man ten­dresse dans les Cé­vennes

Avec ses his­toires gé­né­reuses, Re­né Bar­ral a conquis un lec­to­rat fi­dèle. Cette fois, il dé­peint, tou­jours dans ses chères Cé­vennes, une tendre his­toire d’ami­tié entre des hé­ros que tout op­pose. Va­len­tin dé­couvre la cam­pagne à tra­vers les jeux d’en­fants, ses nou­veaux ca­ma­rades de l’été, et sa com­pli­ci­té avec un mys­té­rieux gi­tan. Entre les deux ado­les­cents va naître une cha­leu­reuse ami­tié et des confi­dences de part et d’autre vont les rendre tou­jours plus com­plices. Un ré­cit plai­sant et plein de fraî­cheur pour un ro­man em­preint d’une belle psy­cho­lo­gie, de to­lé­rance et de sa­gesse.

L’été des en­fants rois,

• De Bo­rée, 336 Pages, 21 €.

Ré­cit sus­pense dans le Fo­rez

Au­teure de la tri­lo­gie jeu­nesse Tom Pa­tate qui se passe dans le Mas­sif cen­tral, Em­ma­nuelle Mai­son­neuve, d’ambert, signe un nou­veau ro­man (pour ados et adultes) : Dans les branches, dont l’ac­tion se passe dans le Parc ré­gio­nal du Li­vra­dois Fo­rez. C’est l’his­toire de Mo, col­lé­gien geek et so­li­taire, qui se perd dans la fo­rêt et qui va faire une ren­contre aus­si ter­ri­fiante que fan­tas­tique. Qu’estce que cette chose qui le re­garde der­rière ce tronc ? Il n’a d’autre choix que de se lan­cer dans une quête pour la vé­ri­té. Un ro­man cap­ti­vant, un sus­pense à cou­per le souffle.

Dans les branches,

• Édi­tions Graine2, 345 pages, 15,90

Ro­man

Sen­sible a tout ce qui touche la Lo­zère, Ro­ger Royer signe un hui­tième ro­man pas­sion­nant. Avec l’émo­tion qu’on lui connaît, il ra­conte l’ar­ri­vée d’un Amé­ri­cain à la re­cherche de son oncle dis­pa­ru dans le dé­par­te­ment en 1871 et qui va bous­cu­ler les ha­bi­tudes vil­la­geoises. C’est une suc­ces­sion de por­traits sai­sis­sants dans la pé­riode trou­blée de l’entre-deux­guerres. Une riche ga­le­rie de per­son­nages aux ca­rac­tères vi­vi­fiants. Une fresque ru­rale em­preinte de sen­si­bi­li­té, sur fond de mon­tée du fas­cisme, de ré­ces­sion éco­no­mique et d’in­sta­bi­li­té po­li­tique. Une pé­riode res­tée dans toutes les mé­moires du vil­lage de Pran­lac qui cor­res­pond à l’af­faire dite de la Main blanche... • La Main Blanche, De Bo­rée, 456 pages, 21,50 €.

Ro­man

Illus­tra­teur et écri­vain ayant dé­jà pu­blié sept ou­vrages à vo­ca­tion pa­tri­mo­niale, Alain De­lage signe son troi­sième ro­man. Avec une riche do­cu­men­ta­tion sur les bords de Loire et sur la vie ru­rale au XIXE siècle et des per­son­nages bien cam­pés, il conte une his­toire sur­ve­nue lors de la fête de fin des moissons. Vio­len­tée par des ou­vriers agri­coles, une jeune étran­gère est re­cueillie et pro­té­gée par Pierre, contre l’avis de sa mère et de son métayer. La nou­velle ar­ri­vante bri­se­ra-t-elle la belle et fra­gile har­mo­nie du do­maine où il tra­vaille ? Le dé­noue­ment est ori­gi­nal et ren­ver­sant. •

L’etran­gère de Col­longes,

Ro­man

Au­teure de nom­breux ro­mans à suc­cès dont cer­tains cou­ron­nés de prix, l’au­ver­gnate Jo­sette Bou- dou re­vient avec un ro­man in­ti­miste dans l’uni­vers équestre. Sa­rah adore les che­vaux. Son frère Luc les hait. L’ar­ri­vée sur­prise du grand-oncle long­temps per­du de vue va bous­cu­ler les ha­bi­tudes du do­maine en per­met­tant à Luc de s’éva­der de cet en­vi­ron­ne­ment qu’il dé­teste. Et sur­tout en le­vant le voile sur un dou­lou­reux pas­sé fa­mi­lial qui pour­rait bien ex­pli­quer le com­por­te­ment du gar­çon. Un ré­cit au­then­tique au­tour d’une fa­mille com­plice avec une in­trigue cap­ti­vante.

La Val­lée des Bruyères,

• De Bo­rée, 296 pages, 21

Aven­ture

Tan­dis que les rues de Pa­ris grondent des pre­miers élans ré­vo­lu­tion­naires, le jeune Au­gus­tin brûle de dou­leur et de rage. Pour un meurtre qu’il n’a pas com­mis, son père a été con­dam­né au bagne. Pous­sé par la vo­lon­té de le li­bé­rer, par son dé­sir d’aven­ture et par l’en­vie d’ou­blier un amour im­pos­sible, il part pour l’amé­rique. Fait pri­son­nier et ven­du comme es­clave, il se confronte à l’in­jus­tice des hommes. De re­tour en France, il est ac­cla­mé comme un hé­ros par la Conven­tion. Il va dé­cou­vrir que les tem­pêtes po­li­tiques sont sou­vent aus­si dan­ge­reuses que les coups de mer et que le des­tin se joue des hu­mains. Le ro­man du Cor­ré­zien Gil­bert Bordes est à grand spec­tacle et fortes sen­sa­tions. • Les Vents de la li­ber­té, Édi­tions XO, 440 pages, 19,50 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.