EN HOM­MAGE A MAN­DE­LA

Une ta­pis­se­rie d’en­ver­gure pour l’aé­ro­port du Cap Am­nes­ty In­ter­na­tio­nal et des stars pla­né­taires contri­buent au rayon­ne­ment d’au­bus­son-fel­le­tin. Grâce à leur im­pli­ca­tion, une troi­sième ta­pis­se­rie vient de tom­ber de mé­tier à la Ma­nu­fac­ture Pinton.

Massif Central Patrimoine - - Histoire / Tapisserie - Texte et pho­to / Ro­bert Guinot /

En juillet 2015, « Yel­low’ish sub­ma­rine », une ta­pis­se­rie d’en­vi­ron 22 m², pre­nait place dans l’aé­ro­port de New York (États-unis). Cet évé­ne­ment sur­ve­nait un peu plus d’un an après qu’une pre­mière ta­pis­se­rie soit ins­tal­lée dans l’aé­ro­port de Du­blin (Ir­lande). En dé­cembre der­nier, une autre pièce, de la même veine, tom­bait de mé­tier à la Ma­nu­fac­ture Pinton, dans la Creuse. Des­ti­née à l’aé­ro­port du Cap (Afrique du sud). Grâce à la ta­pis­se­rie d’au­bus­son-fel­le­tin, l’aé­ro­port de Du­blin rend hom­mage au poète ir­lan­dais Sea­mus Hoea­ney et ce­lui de New York à John Len­non. L’aé­ro­port du Cap sa­lue­ra Nel­son Man­de­la. Ces trois ta­pis­se­ries sont l’oeuvre de l’ar­tiste tchèque Pe­ter Sis. Elles ré­sultent de com­mandes pas­sées par Am­nes­ty In­ter­na­tio­nal grâce à l’im­pli­ca­tion fi­nan­cière de do­na­teurs aus­si cé­lèbres que U2, Paul Si­mon, Yo­ko Ono ou Pe­ter Ga­briel. À chaque fois, leur ap­port est né­ces­saire pour bou­cler un in­ves­tis­se­ment de 60.000 €.

De­main, Mar­tin Lu­ther King

L’hom­mage à Man­de­la a né­ces­si­té quelque 1.500 heures de tra­vail, mo­bi­li­sant deux équipes de quatre lis­siers. La ta­pis­se­rie mo­nu­men­tale (3,50 m sur 5,20) est réa­li­sée en 14 por­tées (5 bouts), en laine et fils d’or. Le per­son­nage cen­tral en sus­pen­sion qui fi­gure Man­de­la est en laine bou­clée. De la soie, des fils d’ar­gent et de bam­bou ont éga­le­ment été uti­li­sés, de ma­nière à ame­ner une lu­mière in­tense. La bor­dure, très ou­vra­gée, est ani­mée de lettres… Jacques Bour­deix, l’été der­nier, a adap­té au tis­sage la ma­quette de Pe­ter Sis, il a pré­pa­ré le car­ton. L’hom­mage à Man­de­la ap­pa­raît éla­bo­ré, par­fai­te­ment com­po­sé et en phase avec la basse lisse. A Fel­le­tin, lors de la tom­bée de mé­tier, Bill Ship­sey, di­rec­teur ar­tis­tique d’am­nes­ty In­ter­na­tio­nal, et ar­ti­san de ces com­mandes de pres­tige qui contri­buent lar­ge­ment au rayon­ne­ment de la ta­pis­se­rie dans le monde en­tier, a sou­li­gné sa fier­té de tra­vailler avec la Ma­nu­fac­ture Pinton et la pas­sion qui l’anime pour lan­cer de nou­veaux pro­jets dans la laine d’au­bus­son-fel­le­tin. C’est ain­si que la Ma­nu­fac­ture Pinton de­vrait tis­ser une ta­pis­se­rie en hom­mage à Mar­tin Lu­ther King pour un aé­ro­port amé­ri­cain. Lu­cas Pinton, le jeune di­ri­geant de la Ma­nu­fac­ture se ré­jouit, lui, que, grâce à Am­nes­ty In­ter­na­tio­nal, son en­tre­prise voyage dans le monde et que des mil­lions de voya­geurs puissent ain­si dé­cou­vrir des tis­sages de la Creuse.

Ä

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.