LEC­TURE — Le si­lence des ma­jes­tés — AU­RILLAC L'AT­TE­LAGE VOUS CONNAIS­SEZ ?

Massif Central Patrimoine - - Actualités -

Les vierges en ma­jes­té, ex­clu­si­ve­ment ro­manes, en bois au­ver­gnates, c’est l’au­vergne qui les a in­ven­tées, bien sûr. Pour qu’elles plantent leur si­lence dans le coeur d’un môme à vé­lo à tra­vers les an­nées, les étés, les cha­pelles… Or­ci­val, Saint-nec­taire, Le Puy, Tour­ne­mire, Blesle, Notre Dame de la Bonne Mort, la Dame de Mous­sages, Vau­clair… Pour qu’elles jettent au vi­sage de qui se fond dans la pé­nombre, leur trop plein de paix et de clar­té, poi­gnée de sel sur les bles­sures, on­guent de miel dans l’in­fi­ni des hi­vers. En 2002, Fran­çois Gra­ve­line a en­châs­sé ses Ma­jes­tés ro­manes dans un ré­cit (Édi­tions Phi­léas Fogg). Le nou­veau Ma­jes­tés 1), réunit ce

( ré­cit et six autres textes. Après deux re­cueils de poé­sie, pu­bliés en 2014 et 2015, il re­prend la prose. En Ma­jes­tés, la ren­contre de l’écri­vain et du lec­teur, se si­tue dans l’in­di­cible de l’in­time, de l’es­sen­tiel, et c’est toute la puis­sance de ce beau livre. La di­rec­tion de la for­ma­tion de l'ins­ti­tut fran­çais du che­val et de l'équi­ta­tion (ifce) a la­bel­li­sé l'école d'at­te­lage du Ha­ras na­tio­nal d'au­rillac. (Can­tal). Ce ha­ras mo­derne, au coeur de la pre­mière ré­gion fran­çaise pour l'éle­vage de che­vaux de trait, est tour­né vers la trac­tion ani­male. L'école d'at­te­lage s'ap­puie sur cette ré­fé­rence. Il n'y a pas d'âge pour dé­cou­vrir l'at­te­lage. In­té­grer les règles de sé­cu­ri­té et les tra­di­tions de cette ac­ti­vi­té sé­cu­laire au moyen d'une dé­marche pé­da­go­gique no­va­trice et in­no­vante, voi­là le chal­lenge de l' école d'au­rillac. Contact :06.08.87.16.59.

Une pro­me­nade agréable en ville.

En cou­ver­ture, une toile de So­phie Grand­val « peintre d'oi­seaux et de fleurs ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.