— Livres —

Massif Central Patrimoine - - Actualités -

Le ta­lent in­con­tour­nable de Ma­rie Pa­let, Lo­zé­rienne de ra­cines et de coeur, a en­core frap­pé. Elle met en scène une hé­roïne pug­nace et at­ta­chante au sein d’une fa­mille im­pé­rieuse.voi­là quinze ans que les Ver­neil ont re­cueilli Syl­vie, leur pe­tite cou­sine or­phe­line. Elle gran­dit tant bien que mal aux cô­tés de ses deux de­mi-soeurs af­fec­tueuses, mais sous le joug de la rude fer­mière qu’est sa tante. Pour­quoi l’a-t-elle ac­cueillie ? Était-ce vrai­ment par cha­ri­té ? Une intrigue qui prend de l’in­ten­si­té et at­tise la cu­rio­si­té. •

Le­temps des au­bé­pines,

Prix Charles-ex­brayat 2007 pour Fon­cou­verte, Da­niel Du­puy signe une intrigue bien fi­ce­lée au­tour d’une en­quête mys­té­rieuse. Par un mal­en­con­treux ha­sard, Cis­co re­trouve le car­table de sa soeur Li­na dis­pa­rue de­puis sept ans. Il y fait la dé­cou­verte d’un ca­hier bleu, son jour­nal in­time, qui le re­plonge dans les limbes du pas­sé : l’ar­ri­vée en France en 1941 de sa fa­mille fuyant le fas­cisme de Mus­so­li­ni. Le père de Cis­co dé­ve­loppe une épi­ce­rie. La fa­mille goûte au bon­heur, trop briè­ve­ment. Au­jourd’hui, Cis­co ouvre le ca­hier bleu de sa soeur et il veut com­prendre. • Un brin de bon­heur, Centre France Livres - Édi­tions De Bo­rée, 328 pages, 20 e.

Ro­man UN HÉ­ROS AU GRAND COEUR

Jo­seph Far­nel est un touche-à-tout de la lit­té­ra­ture, dont les écrits ap­pellent à la to­lé­rance entre les na­tions, les peuples et les re­li­gions. Cette fois, il ra­conte les tri­bu­la­tions de Mi­chel Ca­nou­viel qui, à douze ans, perd ses pa­rents de fa­çon ac­ci­den­telle et qui, re­fu­sant d’al­ler à l’or­phe­li­nat, s’en­fuit à Pa­ris. Ce­lui qu’on ap­pel­le­ra dé­sor­mais Ca­nou baigne dans de peu ho­no­rables ac­ti­vi­tés, en­grange beau­coup d’ar­gent et mène une vie pai­sible. Au point de ne pas s’aper­ce­voir que la France se­ra bien­tôt oc­cu­pée. Mais un nou­veau Ca­nou va naître : un hé­ros au grand coeur dans la Ré­sis­tance. • Ca­nou, Centre France Livres – Édi­tions De Bo­rée, 328 pages, 20 e.

Dic­tion­naire TERMES RARES ET LIT­TÉ­RAIRES

Pro­fes­seur de ma­thé­ma­tiques à l’uni­ver­si­té de Corse, JeanCh­ris­tophe To­ma­si est pas­sion­né par la langue fran­çaise. Il note de­puis plus de vingt-cinq ans les mots rares ren­con­trés au gré de ses nom­breuses lec­tures et in­trou­vables dans les dic­tion­naires usuels. Qui sont les « cy­da­lises » cé­lé­brées par Hu­go ou Ner­val ? Que si­gni­fie l’ad­jec­tif « alexi­phar­maque » ci­té par Mé­ri­mée ou en­core l’« amok » ci­té par Sartre dans La Nau­sée ? A moins que vous ne pré­fé­riez sa­voir ce que Mi­chel Tour­nier, dans Le Roi des Aulnes veut dire lors­qu’il écrit que son per­son­nage « s’ab­nie ». Au­tant de termes pré­cieux et sou­vent in­édits pour un tra­vail digne de ce­lui d’un moine co­piste. •

Dic­tion­naire des termes rares,

Quand Co­rine Va­lade prend la plume, le ré­cit est vif. Voi­ci l’his­toire d’une belle hé­roïne dé­ter­mi­née, vo­lon­taire et éprise de jus­tice et de li­ber­té. In­fir­mière sur le front de la Pre­mière Guerre mon­diale, Léo­pol­dine se dé­voue sans re­lâche au­près des sol­dats. Ses pa­rents l’ont pro­mise à Vincent, mais elle pré­fère s’éprendre d’hen­ri, le mé­de­cin-chef du camp. Son frère dé­serte et elle est ac­cu­sée de com­pli­ci­té. Sous le chan­tage de l’état-ma­jor, elle ac­cepte d’es­pion­ner le contin­gent russe pour le compte de l’ar­mée fran­çaise... Un ro­man ins­truc­tif sur une époque char­nière pour l’éman­ci­pa­tion fé­mi­nine. • Léo­pol­dine, Centre France Livres – Édi­tions De Bo­rée, 384 pages, 20,50 e.

His­toire MYS­TÈRES VRAIS OU OU­BLIÉS

Pro­fes­seur agré­gé ho­no­raire et ex­pert ju­di­ciaire ho­no­raire près la cour d’ap­pel de Lyon, Ro­ger Briand livre des ré­cits anec­do­tiques, authentiques ou ima­gi­naires sur la Haute-loire, dont il est ori­gi­naire. Une terre riche d’un pa­tri­moine cultu­rel an­ces­tral ex­cep­tion­nel. On vi­site des lieux in­so­lites, on dé­couvre la ré­sis­tance pay­sanne aux « vo­leurs d’église », les es­ca­pades du jeune La Fayette à Cha­va­niac et les ori­gines po­notes du Salve Re­gi­na. On fait en­core connais­sance avec Pierre Ro­ger, un moi­nillon de La Chaise-dieu qui de­vint pape en Avi­gnon sous le nom de Clé­ment VI. • La Haute-loire in­so­lite, Centre France Livres – Édi­tions De Bo­rée, 300 pages, 21 e. Des contre­forts du Mas­sif cen­tral aux som­mets des Alpes en pas­sant par les val­lées de la Loire, du Rhône et de l’isère, l’an­cienne ré­gion Rhô­neAlpes re­gorge d’his­toires in­so­lites, de phé­no­mènes mys­té­rieux, de des­ti­nées sin­gu­lières. Huit au­teurs livrent une com­pi­la­tion d’his­toires in­so­lites. On suit no­tam­ment les traces de la pre­mière ligne de che­min de fer re­liant Saint-étienne à An­dré­zieux. On des­cend les gorges de l’ar­dèche. On tremble à l’évo­ca­tion des étranges pra­tiques d’exor­ci­sa­tion de Fran­çois Bon­jour dans la Dombe. On as­siste à l’épo­pée du contre­ban­dier Man­drin... •

Les mys­tères de Rhône-alpes, Po­lars LES SE­CRETS DE L’EN­QUÊ­TEUR

Par­mi les titres de la nou­velle col­lec­tion Po­lars de cette mai­son d’édi­tion, le livre de Mi­chel Be­noît, no­tam­ment au­teur des Grands évé­ne­ments du Ni­ver­nais. On ignore presque tout du com­mis­saire Merle car il y a au­tant de mys­tère chez lui qu’au­tour des ca­davres sur les­quels il se penche. Qui est-il ? Que si­gni­fient ses longs si­lences son­geurs ? Ses ins­pec­teurs ne lui connaissent que le voi­si­nage d’un chat cu­rieux, l’at­ta­che­ment d’une épouse in­ter­née et un sé­rieux pen­chant pour le vian­dox. En le sui­vant dans ses en­quêtes vous per­ce­rez le se­cret de ce flic so­li­taire si at­ta­chant. •

Les en­quêtes du Com­mis­saire Merle : Merle voit rouge,

Centre France Livres – Édi­tions De Bo­rée, 240 pages, 11,90 e.

DES AU­TEURS-EN­QUÊ­TEURS

An­cien en­sei­gnant dans le Can­tal et à Pa­ris, Ch­ris­tian Es­tève est l’au­teur d’une thèse et de nom­breux ar­ticles sur l’his­toire du Can­tal au XIXE siècle. Il a écrit, à quatre mains avec Jean-pierre Serre, les deux tomes des Grandes af­faires cri­mi­nelles du Can­tal. On lui doit aus­si la bio­gra­phie d’une bande de col­por­teurs cra­pu­leux du Cé­zal­lier, et l’étude d’une en­quête cri­mi­nelle à Mau­riac en 1825. Il pré­pare un ou­vrage très do­cu­men­té sur un as­sas­si­nat trouble, tou­chant d’im­por­tantes per­son­na­li­tés d’au­rillac et au-de­là à la veille des Cent-jours. Jean-pierre Serre, pro­fes­seur re­trai­té, a écrit une thèse sur le Can­tal dans la pre­mière moi­tié du XIXE siècle, de nom­breux ar­ticles sur l’his­toire so­ciale et po­li­tique du dé­par­te­ment, et a par­ti­ci­pé à di­vers ou­vrages col­lec­tifs sur l’his­toire de la pré­fec­ture du Can­tal ou la Xain­trie. Il s’at­tache ac­tuel­le­ment à une his­toire de la jus­tice cri­mi­nelle en Haute-au­vergne du Consu­lat à la Grande Guerre. Les deux au­teurs ont été pri­més par la So­cié­té de la Haute-au­vergne pour leurs tra­vaux res­pec­tifs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.