À CIR­CUITS FER­MÉS ENTRE CLER­MONT ET RIOM

1965, les pistes d’es­sais de La­doux Mi­che­lin a été le pre­mier ma­nu­fac­tu­rier au monde à ima­gi­ner des cir­cuits d’es­sais pour tes­ter ses pneus dans des condi­tions réelles. Pro­jet vi­sion­naire à la fin des an­nées 1950 de­ve­nu de­puis un for­mi­dable ou­til d’in­no­va

Massif Central Patrimoine - - Histoire / Pistes Michelin -

Les pistes d’es­sais sont in­dis­so­ciables du Centre tech­no­lo­gique de La­doux (Puyde-dôme) dont elles forment le com­plé­ment « pra­tique » in­dis­pen­sable. Cin­quante ans après la créa­tion des pistes et les pre­miers tests d’usure réa­li­sés en 1965, le Centre de tech­no­lo­gie de La­doux ras­semble la moi­tié des équipes de Re­cherche & Dé­ve­lop­pe­ment du Groupe. Ac­tuel­le­ment, 70 % des pneus Mi­che­lin qui roulent dans le monde sont dé­ve­lop­pés au coeur de l’au­vergne. Sur une su­per­fi­cie de 450 hec­tares, ce site compte 79 bâ­ti­ments dont le Cam­pus RDI (pour « Re­cherche, Dé­ve­lop­pe­ment, In­dus­tria­li­sa­tion »), la plus grande construc­tion d’au­vergne (67.000 m2), abri­te­ra à terme 1.600 postes de tra­vail. Les pistes d’es­sais sont au nombre de 20 pour une lon­gueur to­tale de 45 km et per­mettent de réa­li­ser des tests d’adhé­rence sur sol sec et mouillé, des tests de com­por­te­ment, de bruit, de confort…. Les pneus de tous les vé­hi­cules rou­tiers sont

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.