Les pistes de La­doux en chiffres

Massif Central Patrimoine - - Histoire / Pistes Michelin -

concer­nés : au­to­mo­biles de tous types, mo­tos, poids lourds… C’est éga­le­ment à La­doux que la plupart des grands construc­teurs mon­diaux, dont les plus pres­ti­gieux (Porsche, Bu­gat­ti, Fer­ra­ri, Bent­ley, Tes­la, etc), testent leurs pro­to­types.

Des Pistes pour rou­ler à fond et cher­cher les li­mites des pneus…

Après l’ac­qui­si­tion de terres agri­coles en 1959, com­mence la construc­tion des pistes et des pre­miers bâ­ti­ments. L’ex­ploi­ta­tion pro­pre­ment dite ne com­mence qu’en 1965 avec 150 per­sonnes qui tra­vaillent sur les pistes et à proxi­mi­té. Les ter­rains d’es­sais pro­pre­ment dits comptent 380 hec­tares dont une par­tie est en­core culti­vée. Si la tech­nique reste bien en­ten­du pré­pon­dé­rante, des cri­tères hu­mains sont aus­si pris en compte. Un pi­lote d’es­sais de Mi­che­lin spé­cia­li­sé dans les es­sais de Porsche et Fer­ra­ri ex­plique : « Je vais uti­li­ser mes propres sens pour éva­luer les per­for­mances d’un pneu sur un vé­hi­cule. C’est par le ré­sul­tat de mes es­sais qu’à un mo­ment don­né on va dé­ci­der ou non de sor­tir un pneu sur le mar­ché et de consi­dé­rer qu’il ré­pon­dra aux at­tentes des consom­ma­teurs. On ins­tru­mente aus­si les voi­tures lorsque je réa­lise des es­sais mais c’est vrai que ces cap­teurs ne vont pas ar­ri­ver à nous don­ner ce qu’est le plai­sir de conduire, ce qu’est la phi­lo­so­phie de conduite d’un construc­teur… Au­jourd’hui ces choses-là ne sont pas en­core en­tiè­re­ment com­prises ni re­pré­sen­tées par des courbes ou des grandes chif­frées… ». Les pistes d’es­sais de La­doux ne sont pas les seules dans la ga­laxie Mi­che­lin, il en existe d’autres à Fon­tange près de Mar­seille, à Al­me­ria en Es­pagne et à Laurens en Ca­ro­line-du-sud aux États-unis, et tout der­niè­re­ment à Iva­lo en Fin­lande pour tes­ter les pneus en condi­tions hi­ver­nales, ce centre d’es­sais Mi­che­lin est si­tué à 300 km au nord du cercle po­laire !

Ä

• Cir­cuit de grande vi­tesse long de 7.800 m, dont une ligne droite de 1.500 m. • Cir­cuit de 3.000 m, com­por­te­ment sol sec. • Cir­cuit de 4.800 m, com­por­te­ment sol mouillé ; pistes de frei­nage ; plate-forme cir­cu­laire d’adhé­rence trans­ver­sale, sol mouillé ; an­neaux de com­por­te­ment sol hu­mide. • Piste de 600 mètres « Bruit et Confort » avec si­mu­la­tion d’obs­tacles. Pour mé­moire, à par­tir de ce type de tests, Mi­che­lin a ré­duit de 50 % le bruit de ses pneus sur la chaus­sée…

Les Ci­troë­nistes à La­doux, une pre­mière mé­mo­rable

Les 18,19 et 20 août 1995, les Pistes Mi­che­lin de La­doux ac­cueillaient L’ICCCR, le ras­sem­ble­ment mon­dial des pro­prié­taires de voi­tures Ci­tröen de col­lec­tion qui a lieu tous les quatre ans (comme les JO !). C’était il y a 20 ans, et pour­tant ils sont nom­breux à s’en sou­ve­nir tous ceux qui se pas­sionnent pour la 2 CV, la Trac­tion, la DS, la GS ou le « H »… Ima­gi­nez, les ser­vices de sé­cu­ri­té « mai­son » n’en croyaient pas leurs yeux... Pen­dant deux jours, 5.000 voi­tures et 15.000 per­sonnes en­va­his­saient les pistes de La­doux pour vivre leur pas­sion, ren­con­trer, échan­ger, entre in­con­di­tion­nels de la marque aux che­vrons… Pour eux et pour ceux qui ont ra­té cet évé­ne­ment, l’ap­pel est lan­cé… A quand le pro­chain ICCCR en Au­vergne ?

A VOIR

Sur in­ter­net : http:// la­doux.mi­che­lin.com/ http://www.idea­leds-france.com/ phpbb3/view­to­pic. php?f=8&t=1142

Les pneus de tous les types de voi­tures sont tes­tés à La­doux. Bande des­si­née Mi­che­lin, 1980, des­si­na­teur Louys.

La « mille-pattes », DS « monstre » de Mi­che­lin, con­çue pour tes­ter les pneus poids lourds, mais « bête à cha­grin » pour ses ré­glages…

Deux autres centres d’es­sais Mi­che­lin dans le monde à Al­me­ria en Es­pagne (pneus gé­nie ci­vil) et à Laurens aux États-unis (pneus spé­ci­fiques aux vé­hi­cules amé­ri­cains).

Im­pres­sion­nantes, les glis­sades…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.