Comment prendre en charge la dou­leur ?

Maxi Hors-série Santé - - EN PLEINE SANTÉ -

Cé­pha­lée ou mi­graine, si la crise dé­bute, es­sayez une mé­thode

douce qui a fait ses preuves et conseillée par le Doc­teur Mi­chel Dib, neu­ro­logue : un ca­fé et du re­pos ! Le ca­fé, grâce à ses ef­fets si­mi­laires à ceux des an­ti-in am­ma­toires, peut suf re à stop­per la crise.

Si la dou­leur per­siste, tour­nez-vous vers des an­ti­dou­leurs : as­pi­rine, pa­ra­cé­ta­mol ou an­ti-in­flam­ma­toires non sté­roï­diens (ibu­pro­fène).

Dans le cas des mi­graines ai­guës et ré­sis­tantes aux anal­gé­siques, un mé­de­cin vous pres­cri­ra des trai­te­ments plus ci­blés, par exemple des bê­ta-blo­quants ou des trip­tans. Avez- vous es­sayé l’ho­méo­pa­thie ? Pour plus d’ef­fi­ca­ci­té, ré­agis­sez dès l’ap­pa­ri­tion des pre­miers symp­tômes.

En cas d’ap­pa­ri­tion sou­daine de la dou­leur : Bel­la­don­na 5 CH, 3 gra­nules toutes les 5 mi­nutes (très ef­fi­cace sur les mi­graines avec bat­te­ments).

Si vos maux de tête sont liés à une forte contra­rié­té ou

an­xié­té : Igna­tia ama­ra 9 CH, 5 gra­nules toutes les heures tant que la dou­leur per­siste.

S’ils sont dus à des ex­cès et/ou as­so­ciés à des troubles diges

tifs : Nux vo­mi­ca 9 CH, 5 gra­nules toutes les heures.

Un mé­de­cin ho­méo­pathe adap­te­ra la po­so­lo­gie en fonc­tion de vos symp­tômes et de la fré­quence des crises.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.