“Elle s’est rat­tra­pée en de­ve­nant grand-mère”

Maxi - - Psycho - Ma­rie, 50 ans, ma­riée

Je suis fille unique et j’ai tou­jours eu une re­la­tion com­pli­quée avec ma mère.

On ne s’est ja­mais en­ten­dues : entre nous, ça a tou­jours été très ten­du. Au fond, je pense que, quand je suis née, elle n’était pas prête. Mon ar­ri­vée était un ac­ci­dent (je connais très peu mon père, qui ne m’a pas éle­vée) et elle m’a long­temps lais­sé pen­ser que j’avais gâ­ché sa jeu­nesse. Lorsque je suis de­ve­nue mère à mon tour, il y a vingt ans, j’ai eu peur que ce­la ne ren­force nos désac­cords. Mais il s’est pas­sé l’exact contraire : elle s’est as­sa­gie et a en­fin pris une place de mère et de grand-mère. Le chan­ge­ment a été spec­ta­cu­laire. Elle s’oc­cu­pait de mes enfants dès que j’en avais be­soin, nous cui­si­nait de bons plats, se mon­trait à l’écoute… Elle a re­con­nu qu’elle n’avait pas été tendre avec moi, plus jeune, et s’en est ex­cu­sée. Au­jourd’hui, j’ar­rive à lui par­don­ner en la voyant si bonne grand-mère. Mes enfants l’adorent et vont la voir avec plai­sir. Même s’il reste en­core des points de désac­cord entre nous, nous avons main­te­nant une vraie re­la­tion mère-fille. Je n’au­rais ja­mais pen­sé que l’on puisse un jour se rap­pro­cher au­tant. J’ai bien fait de lui don­ner une chance. Car, oui, on peut le dire, elle s’est rat­tra­pée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.