L’avis de la psy

Maxi - - Psycho -

Quand une re­la­tion a été com­pli­quée de­puis le dé­but, c’est for­cé­ment que la mère n’a pas su se po­si­tion­ner par rap­port à sa fille. Pour Ma­rie, s’en­tendre dire tout ce­la est une bles­sure à vie. Mais ce qui est in­té­res­sant dans ce té­moi­gnage, c’est qu’on voit bien que rien n’est fi­gé. Sou­vent, les filles tendent la main à leur mère au mo­ment où elles-mêmes connaissent la maternité. Celle de Ma­rie a su sai­sir cette op­por­tu­ni­té : ce­la montre que cette femme avait des ca­pa­ci­tés d’amour qu’elle n’a pas su ex­pri­mer avant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.