En pleine forme

6 conseils pour pré­ser­ver sa vue

Maxi - - C’est dans votre Maxi -

ne bonne vi­sion, c’est comme un corps en pleine forme : une ques­tion d’en­tre­tien. Et il n’est ja­mais trop tard pour bien faire, même si on porte des lu­nettes de­puis belle lu­rette. C’est le cre­do de Xa­nath Li­chy, or­ga­ni­sa­trice des stages « Voir clair » dans toute la France (voir­clair.org), qui nous donne ses pré­cieux conseils.

Pen­sez aux pol­lens

Ce su­per­pro­duit de la ruche est très riche en lu­téine et zéaxan­thine, les pol­lens de ciste ou de saule étant les va­rié­tés les mieux do­tées. En pré­ven­tion contre la DMLA et la ca­ta­racte, il est in­té­res­sant de faire une cure d’une bar­quette (trois se­maines en­vi­ron) deux ou trois fois dans l’an­née, sous forme de pol­lens frais conge­lés (Aris­tée de Pol­le­ner­gie). Et même si l’on est dé­jà tou­chée, des cures plus longues de trois mois sont conseillées. En plus, on pro­fite de leurs ver­tus an­ti­fa­tigue et im­mu­ni­taires.

Di­mi­nuez le ta­bac

Le risque de DMLA est mul­ti­plié par trois chez les fu­meurs (pré­dis­po­sés gé­né­ti­que­ment à cette pa­tho­lo­gie) et même par cinq chez les gros fu­meurs. Le risque de ca­ta­racte, lui, est mul­ti­plié par deux. La bonne nou­velle, c’est qu’à l’ar­rêt du ta­bac, le risque di­mi­nue.

Choi­sis­sez les bons ali­ments

Pour contre­car­rer le vieillis­se­ment ocu­laire, il faut faire le plein de lu­téine, de zéaxan­thine et d’astaxan­thine, des pig­ments na­tu­rels qui filtrent une par­tie des rayons UV no­cifs. On trouve les deux pre­miers dans les lé­gumes à feuilles vertes : épi­nards, fa­mille des choux, lai­tue, pe­tits pois… et l’astaxan­thine es­sen­tiel­le­ment dans les pro­duits de la mer oran­gés (cre­vettes, sau­mon…). Cer­taines vi­ta­mines sont aus­si de vé­ri­tables bou­cliers : la pro­vi­ta­mine A pro­tège la ré­tine (bê­ta­ca­ro­tène dans tous les ali­ments orange du type ca­rotte, mangue, abri­cot, pa­tate douce…), tan­dis que la vi­ta­mine C ren­force le cris­tal­lin et lutte contre son opa­ci­fi­ca­tion, res­pon­sable de la ca­ta­racte. Les agrumes ou les ki­wis en sont de bonnes sources ain­si que tous les fruits rouges et bleus du type cas­sis ou myr­tille. La vi­ta­mine E, pré­sente dans les huiles vé­gé­tales, les fruits secs oléa­gi­neux ou l’avo­cat, com­plète l’ac­tion an­ti­oxy­dante des vi­ta­mines A et C. Zinc, chrome et sé­lé­nium aident éga­le­ment à lut­ter contre les ra­di­caux libres (dans les crus­ta­cés, le foie, les cé­réales com­plètes, le germe de blé…). Et on n’ou­blie pas les omé­ga-3, qui peuvent consti­tuer jus­qu’à 50 % de la te­neur en acides gras de la mem­brane de la ré­tine.

Pro­té­gez-vous des écrans

On passe en moyenne 6h35 par jour de­vant un écran (baromètre As­nav, 2016). Ça fait beau­coup pour nos yeux ! D’abord parce qu’on uti­lise la vi­sion de près en per­ma­nence, donc on sur­sol­li­cite les muscles de la conver­gence et de l’ac­com­mo­da­tion. À force de ne fixer que des ob­jets rap­pro­chés, nos yeux perdent aus­si la mo­bi­li­té né­ces­saire à la vi­sion de loin. Et de­vant un écran, on cligne beau­coup moins sou­vent des yeux. Le risque de sé­che­resse et de fa­tigue ocu­laire est donc ac­cru. La règle d’or : pen­ser à faire des pauses d’au moins cinq mi­nutes toutes les heures si l’on tra­vaille sur or­di­na­teur et en pro­fi­ter pour re­gar­der au loin, par exemple par la fe­nêtre.

En­traî­nez votre cer­veau

Il est pos­sible de créer en per­ma­nence de nou­velles connexions entre les neu­rones pour amé­lio­rer nos ca­pa­ci­tés vi­suelles. Des lo­gi­ciels s’ins­pirent de ce prin­cipe pour pro­po­ser sur l’or­di­na­teur ou notre smart­phone des exer­cices de sti­mu­la­tion. Les ré­sul­tats sont pro­met­teurs : après 35 séances sur Glas­sesOff*, 90 % des par­ti­ci­pants sont par­ve­nus à mul­ti­plier par deux leur acui­té vi­suelle de près. * glas­sesoff.com/fr.html (24,99 € pour 3 mois).

Pra­ti­quez la gym des yeux

Re­mettre ses yeux en mou­ve­ment per­met de dé­tendre les muscles et de re­lan­cer la mi­cro­cir­cu­la­tion pour di­mi­nuer la fa­tigue et re­trou­ver da­van­tage de confort. ✔ Re­gar­der dans tous les sens. Vers le haut, puis vers le bas, sans bou­ger la tête, uni­que­ment les yeux. Faire 3 à 5 al­lers­re­tours, len­te­ment, sans for­cer. Après une pe­tite pause, même chose en re­gar­dant à gauche et à droite, puis en dia­go­nale. ✔ Faire des cercles avec les yeux. Re­gar­der d’abord vers le haut et tour­ner dans le sens des ai­guilles d’une montre (cô­té droit, en bas, puis cô­té gauche et fi­nir par re­mon­ter). Faire en­suite la même chose dans le sens in­verse 3 fois dans chaque sens. Il faut ef­fec­tuer le cercle len­te­ment et res­pi­rer pro­fon­dé­ment.

✔ En­traî­ner l’ac­com­mo­da­tion contre la pres­by­tie. Bras ten­du de­vant soi, pouce le­vé, rap­pro­cher len­te­ment le pouce du nez en le sui­vant des yeux, s’ar­rê­ter avant de de­voir lou­cher, puis éloi­gner le pouce. ✔ Le pal­ming pour se dé­tendre. Ré­chauf­fer ses mains en les frot­tant l’une contre l’autre pen­dant 30 se­condes. Pla­cer les mains en coque sur les yeux, doigts ser­rés po­sés sur le front, base des mains sous les pom­mettes. Fer­mer les yeux et res­pi­rer pro­fon­dé­ment pen­dant 30 se­condes à 1 mi­nute. À lire : Yo­ga des yeux, 60 exer­cices pour sou­la­ger et en­tre­te­nir sa vue, de Xa­nath Li­chy, édi­tions Ha­chette.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.