COM­MENT CALCULER LES IN­TÉ­RÊTS 2016 DE SES LIVRETS D’ÉPARGNE

L’an­née 2017 dé­bute, c’est le mo­ment de dé­cou­vrir ce qu’ont rap­por­té ses livrets d’épargne ban­caire l’an­née pas­sée. Mais le cal­cul des in­té­rêts n’est pas simple : quelle est la for­mule de cal­cul du li­vret A en vi­gueur ? Quelle est la règle de cal­cul des i

Mes Finances - - LA UNE -

L’an­née 2017 dé­bute, c’est le mo­ment de dé­cou­vrir ce qu’ont rap­por­té ses livrets d’épargne ban­caire l’an­née pas­sée. Com­ment calculer les in­té­rêts d’un li­vret d’épargne ? Tous les livrets fonc­tionnent-ils de la même fa­çon ? Quelle est la règle de cal­cul des in­té­rêts par quin­zaine ? Ré­ponses.

En 2016, les banques ont dis­tri­bué 1,85 mil­liard d'eu­ros d'in­té­rêts aux dé­ten­teurs de Livrets A et 730 mil­lions d’eu­ros aux ti­tu­laires de LDDS (Li­vret de dé­ve­lop­pe­ment du­rable et so­li­daire). Mais sa­vez-vous com­ment ces in­té­rêts sont cal­cu­lés ? Sui­vez le guide.

L'ES­SEN­TIEL À SA­VOIR EN 4 POINTS

Pour com­prendre com­ment sont cal­cu­lés les in­té­rêts cré­di­tés par la banque sur ses livrets d'épargne, il faut prendre en consi­dé­ra­tion dif­fé­rents pa­ra­mètres, en ré­pon­dant aux ques­tions sui­vantes : le taux d'in­té­rêt an­nuel af­fi­ché est-il ré­gle­men­té par les pou­voirs pu­blics ou fixé li­bre­ment par les lois du mar­ché ? Est-il fixe sur toute la du­rée du contrat ou est-il sus­cep­tible de varier dans le temps ? Les in­té­rêts per­çus au 31 dé­cembre sont-ils cal­cu­lés au jour le jour ou se­lon la règle des quin­zaines ? Le taux d'in­té­rêt af­fi­ché est-il brut ou net de pré­lè­ve­ments so­ciaux (CSG-CRDS, autres pré­lè­ve­ments soit 15,5% au to­tal) ? Pour ré­pondre à ces ques­tions, il faut se ré­fé­rer aux condi­tions gé­né­rales et par­ti­cu­lières du contrat. Ces in­for­ma­tions sont éga­le­ment dis­po­nibles en agence. Pour les prin­ci­paux livrets d'épargne uti­li­sés en France, les pa­ra­mètres de cal­cul du taux d'in­té­rêt sont les sui­vants : - Li­vret A, LDDS, LEP : taux ré­gle­men­té, sou­mis à va­ria­tions, cal­cul des in­té­rêts par quin­zaine et net de pré­lè­ve­ments so­ciaux. - Li­vret Jeune : taux mi­ni­mum ré­gle­men­té et taux maxi­mum libre, va­riable dans le temps, in­té­rêts ban­caires cal­cu­lés par quin­zaine et exo­né­rés. - Plan épargne lo­ge­ment (PEL) : taux ré­gle­men­té, fixe dans la du­rée en fonc­tion de la date d'ou­ver­ture, in­té­rêts cal­cu­lés par quin­zaine (gé­né­ra­le­ment) ou au jour le jour, sou­mis aux pré­lè­ve­ments so­ciaux.

- Compte sur li­vret ban­caire

(CSL) ou Li­vret B : taux fixé li­bre­ment par la banque, va­riable dans le temps, in­té­rêts cal­cu­lés par quin­zaine (le plus sou­vent) ou quo­ti­dien­ne­ment, as­su­jet­tis aux pré­lè­ve­ments so­ciaux.

CAL­CUL D'IN­TÉ­RÊTS SIMPLES : L'EXEMPLE DU LI­VRET JEUNE

Pour un pla­ce­ment sur un li­vret d'épargne, on parle d'in­té­rêts simples (par op­po­si­tion aux in­té­rêts com­po­sés) lorsque ceux­ci sont cal­cu­lés uni­que­ment sur le ca­pi­tal de dé­part et sur une seule an­née. Par exemple, dans le cas d'un Li­vret Jeune af­fi­chant un taux an­nuel de 2%, le cal­cul des in­té­rêts simples se­rait le sui­vant : - Ver­se­ment ini­tial : 1.000 eu­ros sur le compte au 1er jan­vier 2017 - Ab­sence de dé­pôts au cours de l'an­née - Pla­ce­ment au taux de 2% pen­dant un an. Au bout d'un an, les in­té­rêts ban­caires ac­quis et cré­di­tés au 31 dé­cembre 2017 se montent à 20 eu­ros.

> For­mule de cal­cul : 1.000 x

2/100 = 20 eu­ros La va­leur du ca­pi­tal s’élè­ve­ra ain­si à 1.020 eu­ros au 1er jan­vier 2018.

LA QUIN­ZAINE, UNE RÈGLE DE CAL­CUL GÉ­NÉ­RA­LI­SÉE

Le cal­cul des in­té­rêts at­tri­bués chaque an­née au dé­ten­teur d'un compte sur li­vret ne tient pas compte des sommes en dé­pôt au jour le jour. C'est la règle de la quin­zaine, qui s'ap­plique au Li­vret A, mais aus­si aux autres livrets ré­gle­men­tés ain­si qu'à la plu­part des PEL et des livrets ban­caires im­po­sables. Le cal­cul est alors ef­fec­tué par la banque deux fois par mois au terme de chaque quin­zaine. Ain­si, la ré­mu­né­ra­tion des ver­se­ments dé­pend de la date de ver­se­ment : - du 1er au 15 de chaque mois, les dé­pôts pro­duisent des in­té­rêts à par­tir du 16, - du 16 au der­nier jour de chaque mois, les dé­pôts sont gé­né­ra­teurs d'in­té­rêts au 1er jour du mois qui suit. En cas de re­trait, la même lo­gique opère, mais dans l’autre sens. Les re­traits ne sont plus pro­duc­tifs d'in­té­rêts à la fin de la quin­zaine pré­cé­dente : - du 1er au 15 du mois, les re­traits ces­se­ront de pro­duire des in­té­rêts après le der­nier jour du mois qui pré­cède, - du 16 du mois au der­nier jour, les re­traits cessent de pro­duire des in­té­rêts ban­caires après le 15 du mois en cours. Tous les ans, au terme du mois de dé­cembre, la banque pro­cède au cal­cul des in­té­rêts an­nuels. Le to­tal est cré­di­té dans la fou­lée sur le compte, dès la pre­mière se­maine de jan­vier.

TAUX BRUT, TAUX NET : CAL­CUL DES IN­TÉ­RÊTS DU PEL

Le taux du PEL est un taux brut : le taux de ré­mu­né­ra­tion ré­gle­men­taire de 1% pour tout plan ou­vert en 2017 ne tient pas compte des pré­lè­ve­ments so­ciaux ap­pli­cables. Pour dé­ter­mi­ner le taux net du PEL, il faut donc dé­duire du taux brut les pré­lè­ve­ments so­ciaux (taux glo­bal de 15,5%). Ain­si, pour un PEL ou­vert en jan­vier 2017, le taux de ré­mu­né­ra­tion net an­nuel se monte à 0,85% (0,845% pré­ci­sé­ment). > For­mule de cal­cul : 1% (1x15,5%) = 0,845% ar­ron­di à 0,85%.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.