Des dé­bit­mètres ca­lo­ri­mé­triques pour les gaz et les li­quides

ifm elec­tro­nic a dé­ve­lop­pé une sé­rie de dé­bit­mètres de process com­pacts et éco­no­miques, uti­li­sant le prin­cipe de me­sure ther­mique. Et ils ne fonc­tionnent pas que sur l’air, mais aus­si sur l’eau, les huiles, etc.

Mesures - - Sommaire - Cé­dric Lar­dière

C’est à l’oc­ca­sion de la ma­ni­fes­ta­tion Pol­lu­tec, qui s’est te­nue du 29 no­vembre au 2 dé­cembre 2016 à Lyon Eu­rex­po (Rhône) que l’al­le­mand ifm elec­tro­nic a dé­voi­lé la sé­rie de dé­bit­mètres SA pour les li­quides et les gaz. « Si la tech­no­lo­gie de me­sure ca­lo­ri­mé­trique n’est pas nou­velle, elle était jus­qu’à présent sur­tout connue pour les me­sures de dé­bit de l’air ou mise en oeuvre uni­que­ment pour la dé­tec­tion », rap­pelle Edil Al­va­rez, chef de pro­duits chez ifm elec­tro­nic France. Le fa­bri­cant a fait évo­luer la tech­no­lo­gie – le prin­cipe ther­mique uti­lise le phé­no­mène d’éva­cua­tion de cha­leur par convec­tion, le chan­ge­ment de la tem­pé­ra­ture qui en ré­sulte dé­ter­mi­nant la me­sure de dé­bit –, pour la rendre plus sen­sible. « Nous avons amé­lio­ré l’échange ther­mique et la prise de me­sure, afin d’at­teindre des gains deux fois su­pé­rieurs par rap­port à nos cap­teurs de dé­bit SI et à nos dé­tec­teurs TOR », ex­plique Edil Al­va­rez. Les dé­bit­mètres SA peuvent ain­si tra­vailler sur tous les fluides, en par­ti­cu­lier l’eau, les huiles, qu’elles soient vis­queuses ou très vis­queuses, l’eau gly­co­lée et l’air (ex­cep­tés les pro­duits at­ta­quant l’acier in­oxy­dable). « Il n’est alors plus né­ces­saire de chan­ger de tech­no­lo­gie, et donc de cap­teur, lorsque le fluide à me­su­rer change », ajoute Edil Al­va­rez.

Deux ver­sions se­lon la te­nue en pres­sion

Cô­té spé­ci­fi­ca­tions, les dif­fé­rents mo­dèles (SA2000, SA4100, SA4300 et SA5000) couvrent une éten­due de me­sure al­lant de 0,05 à 3 m/s (li­quides) ou de 2 à 100m/s (gaz), af­fichent une pré­ci­sion de ±(5 % de la me­sure + 2 % de l’éten­due de me­sure) dans les condi­tions de ré­fé­rence, et un temps de ré­ponse de 0,5s. Ils in­tègrent éga­le­ment une me­sure de tem­pé­ra­ture (avec sys­tème de com­pen­sa­tion). Il existe deux ver­sions dif­fé­rentes en ce qui concerne la te­nue en pres­sion, à sa­voir 50 bar (mo­dèles à bague pro­gres­sive SA4X00) et 100 bar pour les ap­pli­ca­tions hy­drau­liques (mo­dèles G ½ SA2000 et M18 SA5000). Les mo­dèles SA4X00 sup­portent éga­le­ment une tem­pé­ra­ture de fluide entre -20 et + 100 °C (+ 90 °C pour les autres mo­dèles), ce qui ex­plique la lon­gueur de la sonde de 100 ou 200mm au lieu de 45mm pour les mo­dèles SA2000 et SA5000. Il est par ailleurs pos­sible de réa­li­ser des me­sures de dé­bits, en mode ab­so­lu, dans des ca­na­li­sa­tions d’un dia­mètre in­té­rieur de DN15 à DN400 –un po­si­tion­ne­ment op­ti­mal est ga­ran­ti grâce au rac­cord process orien­table per­met­tant l’ali­gne­ment –, ce qui as­sure de ré­pondre à une mul­ti­tude d’ap­pli­ca­tions. En plus des agré­ments IP65/67 et UL, de la pré­sence de sor­ties de com­mu­ta­tion et Io-link, l’écran de chaque dé­bit­mètre de la sé­rie SA peut chan­ger de cou­leur (rouge/vert), cou­leur ré­glable se­lon les va­leurs process. « Et les cap­teurs SA sont ven­dus à moins de 300 eu­ros », conclut Edil Al­va­rez.

Ifm elec­tro­nic af­firme que les dé­bit­mètres de sa sé­rie SA, des­ti­nés aus­si bien aux gaz qu’aux li­quides, sont un nou­veau « stan­dard » dans la me­sure de dé­bit par prin­cipe ther­mique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.