Noise XT tombe dans l’es­car­celle de Sphe­rea Test & Ser­vices

Le groupe fran­çais étend son offre avec les syn­thé­ti­seurs très faible bruit de phase et les ana­ly­seurs de bruit de phase de son com­pa­triote.

Mesures - - Sommaire - Cé­dric Lar­dière

Le fran­çais Sphe­rea Test & Ser­vices, fa­bri­cant de so­lu­tions de test élec­tro­niques et op­tro­niques pour l’aé­ro­nau­tique, la dé­fense et l’in­dus­trie, vient de ra­che­ter son com­pa­triote Noise ex­ten­ted­tech­no­lo­gies (XT), qu’il dis­tri­buait jusque-là en Eu­rope, pour un mon­tant non dé­voi­lé. La so­cié­té Noise XT est en fait is­sue du ra­chat d’eu­rop­test à l’amé­ri­cain Ae­ro­flex en 2009, qui l’avait lui-même ac­quis en 1998, six ans après sa créa­tion par des an­ciens em­ployés du fran­çais Adret Elec­tro­nique. Avec cette ac­qui­si­tion, le groupe fran­çais étend son offre dans les do­maines de la syn­thèse de fré­quence à très faible bruit de phase et de l’ana­lyse de bruit de phase pour les mar­chés des té­lé­com­mu­ni­ca­tions, de la dé­fense, de l’es­pace et de la mé­tro­lo­gie. « Cette nou­velle ac­qui­si­tion s’ins­crit dans le cadre de l’évo­lu­tion stra­té­gique de l’en­tre­prise à ho­ri­zon 2020. Nous sou­hai­tons ac- com­pa­gner nos 600 clients, pré­sents dans 50 pays dif­fé­rents, dans le dé­ve­lop­pe­ment et le dé­ploie­ment de leurs sys­tèmes com­plexes et hau­te­ment tech­no­lo­giques en

maxi­mi­sant leur créa­tion de

va­leur », ré­af­firme Ch­ris­tian Da­basse, pré­sident du groupe Sphe­rea.

Après l’avoir dis­tri­bué, Sphe­rea Test & Ser­vices a ra­che­té Noise XT, spé­cia­li­sé dans la syn­thèse de fré­quence à très faible bruit de phase et l’ana­lyse de bruit de phase.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.