La Foire de Ha­novre, l’évé­ne­ment mon­dial in­con­tour­nable de la 4e ré­vo­lu­tion in­dus­trielle

De par les sec­teurs cou­verts, les évé­ne­ments or­ga­ni­sés en pa­ral­lèle, le nombre d’ex­po­sants et de vi­si­teurs, la 70e édi­tion du sa­lon est le té­moin du pas­sage à la réa­li­té de l’in­dus­trie in­té­grée ou du fu­tur. MA­NI­FES­TA­TION

Mesures - - Sommaire - Cé­dric Lar­dière

In­dus­trie 4.0, éner­gie in­té­grée, main­te­nance pré­vi­sion­nelle, ju­meau in­té­gré, ro­bots connec­tés et col­la­bo­ra­tifs (co­bots), aus­si bien les grands groupes que les PME et PMI sont au­jourd’hui confron­tés à une foule de pos­si­bi­li­tés tech­no­lo­giques, dont ils ont sou­vent bien du mal à éva­luer les ré­per­cus­sions. Sans comp­ter l’in­quié­tude face à des in­ves­tis­se­ments éle­vés sans pers­pec­tive de suc­cès me­su­rables. « En tant que plus im­por­tant sa­lon au monde dé­dié à l’in­dus­trie, et le plus im­por­tant en termes d’innovations, la Foire de Ha­novre est l’évé­ne­ment mon­dial in­con­tour­nable pour ob­ser­ver la tran­si­tion nu­mé­rique de la pro­duc­tion et des sys­tèmes éner­gé­tiques », af­firme Marc Sie­me­ring, di­rec­teur de la Foire de Ha­novre (Al­le­magne) qui se dé­rou­le­ra du 24 au 28 avril 2017. Si, lors de la pré­cé­dente édi­tion, l’in­dus­trie in­té­grée est pas­sée du concept à la réa­li­té, avec no­tam­ment plus de 400 exemples d’ap­pli­ca­tion, le thème se­ra cette an­née axé sur les voies que les en­tre­prises peuvent em­prun­ter pour dé­tec­ter les po­ten­tiels du nu­mé­rique, même avec des res­sources li­mi­tées, et pou­voir les ex­ploi­ter. « Pour que l’usine du fu­tur ne se trans­forme pas en pro­messe en l’air, les bé­né­fices concrets pour l’in­dus­trie, les sa­la­riés et la so­cié­té doivent être da­van­tage mis en avant », in­siste Marc Sie­me­ring. C’est avec ces am­bi­tions que l’or­ga­ni­sa­teur Deutsche Messe mise sur la par­ti­ci­pa­tion de 6 500 ex­po­sants, ve­nant de 70 pays dif­fé­rents, et de plus de 200 000 vi­si­teurs re­pré­sen­tant 80 pays. En 2016, la dé­lé­ga­tion fran­çaise était forte d’en­vi­ron 1 900 vi­si­teurs et de 93 ex­po­sants. En plus d’être le point de ren­contre ma­jeur en Eu­rope pour le com­merce in­ter­na­tio­nal – chaque édi­tion en­re­gistre par exemple 5,6 mil­lions de con­tacts com­mer­ciaux –, la Foire de Ha­novre est la vi­trine in­ter­na­tio­nale de l’in­dus­trie 4.0 et des sys­tèmes éner­gé­tiques in­té­grés, au tra­vers de l’ex­po­si­tion et de plus de 80 confé­rences et fo­rums : Au­to­ma­ti­sa­tion de la fa­bri­ca- tion, du pro­cess et de l’éner­gie, So­lu­tions sys­tème et ro­bo­tique, In­for­ma­tique in­dus­trielle et ser­vices ap­pa­ren­tés, Lo­gi­ciels in­dus­triels, Pro­to­ty­page ra­pide et fa­bri­ca­tion ad­di­tive, ain­si que Ges­tion de la chaîne d’ap­pro­vi­sion­ne­ment.

For­mer et pré­pa­rer les per­sonnes

« La Fé­dé­ra­tion des in­dus­tries élec­triques, élec­tro­niques et de com­mu­ni­ca­tion (Fieec) et le Zvei plaident pour l’éco­no­mie nu­mé­rique concer­nant les don­nées, la cy­ber­sé­cu­ri­té et la nor­ma­li­sa­tion. Mais les ten­dances en ma­tière d’éner­gie et d’au­to­ma­ti­sa­tion s’ar­ti­culent aus­si au­tour des ré­seaux élec­triques in­tel­li­gents, de l’ef­fi­ca­ci­té éner­gé­tique, des sys­tèmes im­bri­qués, des jeunes pro­fes­sion­nels qua­li­fiés », pré­cise Gun­ther Ko­sch­nick, gé­rant du Zen­tral­ver­band Elek­tro­tec hnik- und Elek­tro­ni­kin­dus­trie (Zvei). La ma­ni­fes­ta­tion réuni­ra par ailleurs six autres sa­lons en un même lieu, à sa­voir In­dus­trial Au­to­ma­tion, Mo­tion, Drive &Au­to­ma­tion (MDA), Di­gi­tal Fac­to­ry, Ener­gy, Com­vac, In­dus­trial Sup­ply et Re­search & Tech­no­lo­gy. Par­mi les autres évé­ne­ments de la 70e édi­tion, ci­tons entre autres le pays par­te­naire, la Po­logne, l’hermes Award qui ré­com­pense un pro­duit sym­bo­li­sant une in­no­va­tion tech­no­lo­gique et pré­sen­té pour la pre­mière fois sur le sa­lon, les Young Tech En­ter­prises qui réunissent des start-up in­dus­trielles (116 ex­po­sants ve­nant de 12 pays dif­fé­rents en 2016), les Star­tup Pitches qui sont une pla­te­forme de trans­fert pour les pro­duits prêts à être lan­cés sur le mar­ché. La pro­chaine étape pour l’in­dus­trie du fu­tur est la créa­tion de nou­veaux mo­dèles éco­no­miques et de nou­veaux ser­vices, ain­si que la for­ma­tion et la pré­pa­ra­tion des per­sonnes. Le fac­teur es­sen­tiel pour la réus­site d’une en­tre­prise est, et de­meure, l’hu­main. Il est donc es­sen­tiel de pré­pa­rer les ou­vriers spé­cia­li­sés au nou­veau monde du tra­vail 4.0 par des me­sures de qua­li­fi­ca­tion.

“Pour que l’usine du fu­tur ne se trans­forme pas en pro­messe en l’air, les bé­né­fices concrets doivent être da­van­tage mis en avant.” Marc Sie­me­ring, di­rec­teur de la Foire de Ha­novre

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.