Ré­seaux in­dus­triels : forte pous­sée d’ether­net et du sans-fil

Dans son étude an­nuelle, HMS In­dus­trial Net­works fait état d’une forte pous­sée des noeuds ins­tal­lés en tech­no­lo­gies Ether­net (+22%) et sans fil (+32%). Les bus de ter­rain res­tent tou­te­fois ma­jo­ri­taires, de peu.

Mesures - - Sommaire - Pas­cal Coutance

Chaque an­née, le four­nis­seur sué­dois de pro­duits de com­mu­ni­ca­tion in­dus­trielle HMS In­dus­trial Net­works pu­blie une étude sur l’état des lieux du mar­ché des ré­seaux de com­mu­ni­ca­tions in­dus­triels, étude réa­li­sée sur la base du nombre de nou­veaux noeuds ins­tal­lés dans le sec­teur de l’au­to­ma­ti­sa­tion in­dus­trielle en te­nant compte de ses propres sta­tis­tiques de vente, mais aus­si des éclai- rages de ses col­lègues – et néan­moins concur­rents– du sec­teur et de la per­cep­tion glo­bale du mar­ché. Le prin­ci­pal en­sei­gne­ment de la der­nière étude QU’HMS vient de dé­voi­ler est l’ac­cé­lé­ra­tion de la crois­sance des so­lu­tions met­tant en oeuvre l’ether­net in­dus­triel et le sans-fil au dé­tri­ment des bus de ter­rain. Ain­si, l’ether­net in­dus­triel re­pré­sente-t-il dé­sor­mais 46 % du mar­ché, contre 38% l’an­née der­nière, tan­dis que la part des so­lu­tions sans fil, quoique tou­jours faible, pro­gresse de 4%à 6% dans le même temps. En­semble, l’ether­net in­dus­triel et le sans-fil re­pré­sentent donc dé­sor­mais 52% du mar­ché, se­lon l’étude de HMS, contre «seule­ment» 48% pour les bus de ter­rain, alors que ces der­niers re­pré­sen­taient en­core 58% du mar­ché l’an­née pré­cé­dente. Sti­mu­lé par l’in­ter­net in­dus­triel des ob­jets, l’ether­net in­dus­triel en­re­gistre une plus forte pro­gres­sion que les an­nées pré­cé­dentes, avec un taux de crois­sance de 22 % des noeuds ins­tal­lés, grâce no­tam­ment aux pro­to­coles Ether­net/ip et Pro­fi­net qui re­pré­sentent au­jourd’hui 11 % du mar­ché cha­cun ( voir sché­ma ci-des­sous). Pro­fi­net est no­tam­ment do­mi­nant en Eu­rope cen­trale alors qu’ether­net/ip ar­rive en tête sur le conti­nent nor­da­mé­ri­cain. Viennent en­suite Ether­cat (7 %), Mod­busTCP (4%) et Po­wer­link (4%). « Nous consta­tons clai­re­ment une ac­cé­lé­ra­tion de la tran­si­tion vers dif­fé­rents ré­seaux Ether­net in­dus­triels en ce qui concerne les nou­veaux noeuds ins­tal­lés. Cette tran­si­tion est sti­mu­lée par le be­soin de per­for­mances éle­vées, l’in­té­gra­tion entre les ins­tal­la­tions des usines et les sys­tèmes in­for­ma­tiques et l’in­ter­net in­dus­triel des ob­jets en gé­né­ral », ana­lyse An­ders Hans­son, di­rec­teur mar­ke­ting de HMS In­dus­trial Net­works.

Crois­sance ra­len­tie pour les bus de ter­rain

Avec 32% de noeuds ins­tal­lés en plus en un an, les tech­no­lo­gies sans fil pro­gressent aus­si très ra­pi­de­ment, por­tées no­tam­ment par les pro­to­coles WLAN (4 % du mar­ché) et dans une moindre me­sure Blue­tooth (1%). « Le sans-fil est de plus en plus uti­li­sé par les construc­teurs de ma­chines pour réa­li­ser des ar­chi­tec­tures d’au­to­ma­ti­sa­tion in­no­vantes et de nou­velles so­lu­tions pour la connec­ti­vi­té et le contrôle, no­tam­ment les so­lu­tions Brin­gyour Own De­vice (BYOD) via les ta­blettes et smart­phones », pré­cise An­ders Hans­son. Si la part de mar­ché des bus de ter­rain a for­te­ment bais­sé en un an, ces so­lu­tions conti­nuent néan­moins de croître, mais avec un rythme bien moins éle­vé que ce­lui des so­lu­tions Ether­net et sans fil : +4% se­lon la der­nière étude de HMS contre +7% l’an­née pré­cé­dente. Les bus de ter­rain consti­tuent tou­jours le type de ré­seaux le plus cou­rant avec 48 % du mar­ché, mais de très peu. Et il y a fort à pa­rier que l’ether­net prenne les de­vants à par­tir de l’an­née pro­chaine. Dans les bus de ter­rain, la norme do­mi­nante reste Pro­fi­bus avec 14% du mar­ché mon­dial, sui­vie de Mod­bus-rtu et Cc-link avec 6% du mar­ché cha­cune. No­tons qu’en zone EMEA (Eu­rope, Moyen-orient, Afrique), Pro­fi­bus conti­nue de do­mi­ner, tan­dis que Pro­fi­net en­re­gistre le taux de crois­sance le plus ra­pide. Viennent en­suite Ether­cat, Mod­bus-tcp et Ether­net Po­wer­link. En guise de conclu­sion, An­ders Hans­son in­dique que « la réus­site des dif­fé­rents ré­seaux Ether­net in­dus­triels et la crois­sance des tech­no­lo­gies sans fil confirment que le mar­ché de­meure frag­men­té, les uti­li­sa­teurs conti­nuant de de­man­der une connec­ti­vi­té avec dif­fé­rents ré­seaux de bus de ter­rain, Ether­net in­dus­triel et sans fil. Au fi­nal, les équi­pe­ments in­dus­triels sont de plus en plus connec­tés, sous l’im­pul­sion de ten­dances comme l’in­ter­net in­dus­triel des ob­jets et l’in­dus­trie 4.0 ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.