Une an­née de grandes ma­noeuvres chez les ga­ziers

En moins de dix mois, Air Li­quide, Air­gas, Air Pro­ducts et Praxais ont an­non­cé cha­cun des chan­ge­ments im­por­tants, en termes de ra­chats, de ces­sions, de fu­sions ou de nou­velles stra­té­gies.

Mesures - - Sommaire - Cé­dric Lar­dière

Ce dé­but 2017 voit se ter­mi­ner (pour l’ins­tant ?) une an­née où les cartes ont été gran­de­ment re­bat­tues sur le mar­ché des fa­bri­cants de gaz in­dus­triels. Trois des prin­ci­paux four­nis­seurs mon­diaux ont en ef­fet an­non­cé des chan­ge­ments si­gni­fi­ca­tifs en termes de stra­té­gie et/ou d’or­ga­ni­sa­tion, à sa­voir le fran­çais Air Li­quide, les amé­ri­cains Air Pro­ducts et Praxais. Re­ve­nons quelques mois en ar­rière. C’est le 23 mai 2016 que le lea­der des gaz pour l’in­dus­trie et la san­té Air Li­quide a fi­na­li­sé le ra­chat de l’amé­ri­cain Air­gas, an­non­cé en no­vembre 2015, pour un mon­tant de 13,4 mil­liards de dol­lars (en­vi­ron 12,5 mil­liards d’eu­ros). « Nous avons su convaincre les ac­tion­naires en leur prou­vant qu’air­gas s’ins­cri­vait dans l’ave­nir d’air Li­quide, qui est un groupe avec une vi­sion à long terme, et qu’il ne s’agis­sait pas d’une dis­so­lu­tion », ex­pli­quait à l’époque Fa­bienne Le­cor­vai­sier, di­rec­trice fi­nan­cière du fran­çais, à notre confrère Les Echos. C’est ain­si qu’air Li­quide s’est en­ga­gé à pro­cé­der à une « in­té­gra­tion in­ver­sée » aux États-unis en in­té­grant ses ac­ti­vi­tés amé­ri­caines dans Air­gas pour conser­ver la puis­sance de feu de l’amé­ri­cain. Au ni­veau mon­dial, les ac­ti­vi­tés com­bi­nées em­ploie­ront en­vi­ron 68 000 per­sonnes pour un chiffre d’af­faires an­nuel de plus de 20 mil­liards d’eu­ros. « Cette ac­qui­si­tion a une forte lo­gique in­dus­trielle et de mar­ché qui per­met de nous po­si­tion­ner de fa­çon op­ti­male pour gé­né­rer la crois- sance de de­main. Les deux en­tre­prises sont très com­plé­men­taires, et l’ac­qui­si­tion ac­croît la base de clients d’air Li­quide », ajoute Be­noît Po­tier, PDG d’air Li­quide. Avec ce ra­chat, le fran­çais ren­force sa pré­sence dans le sec­teur des gaz in­dus­triels, en de­ve­nant le nu­mé­ro 1 en Amé­rique du Nord, en plus d’être dé­jà nu­mé­ro 1 en Eu­rope, au Moyen-orient/afrique et en Asie-pa­ci­fique.

Air Pro­ducts se re­centre sur les gaz

Quelques se­maines plus tard, Air Pro­ducts ven­dait son ac­ti­vi­té Ad­di­tifs spé­ciaux et de re­vê­te­ments (di­vi­sion Per­for­mance Ma­te­rials) à l’al­le­mand Evo­nik, spé­cia­li­sé dans la chi­mie de spé­cia­li­tés, pour un mon­tant de 3,8 mil­liards de dol­lars. L’opé­ra­tion a été fi­na­li­sée le 3 jan­vier 2017. Le ga­zier amé­ri­cain an­non­çait dans la fou­lée le re­grou­pe­ment des ac­ti­vi­tés de sa di­vi­sion Elec­tro­nic Ma­te­rial (EMD) au sein de la spin-off bap­ti­sée Ver­sum Ma­te­rials et créée of­fi­ciel­le­ment en sep­tembre 2016. « Ces ventes vont ren­for­cer notre bi­lan comp­table, alors que nous nous pré­pa­rons à sou­te­nir les dé­penses liées à nos ac­ti­vi­tés dans les gaz in­dus­triels, suite à la ré­cente conso­li­da­tion du mar­ché. Et nous se­rons en­core plus en me­sure de pro­fi­ter des op­por­tu­ni­tés d’in­ves­tis­se­ment pour faire croître notre coeur de mé­tier », ex­plique Sei­fi Gha­se­mi, CEO d’air Pro­ducts. En­fin Praxair et le groupe al­le­mand Linde, spé­cia­li­sé dans les do­maines des gaz et de l’in­gé­nie­rie, ont an­non­cé le 20 dé­cembre der­nier leur in­ten­tion de fu­sion­ner. La nou­velle struc­ture af­fi­che­rait un chiffre d’af­faires pro for­ma de 30 mil­liards de dol­lars (près de 28 mil­liards d’eu­ros), en se ba­sant sur les ré­sul­tats de 2015. « La com­bi­nai­son stra­té­gique entre Linde et Praxair per­met­trait de ti­rer par­ti des atouts com­plé­men­taires de cha­cun à tra­vers une em­preinte mon­diale plus large et de créer un por­te­feuille plus ré­si­lient avec une ex­po­si­tion ac­crue aux ten­dances de la crois­sance ma­croé­co­no­mique à long terme. Nous consi­dé­rons qu’il s’agit d’une vé­ri­table fu­sion stra­té­gique », af­firme Steve An­gel, pré­sident et CEO de Praxair.

“Nous nous pré­pa­rons à sou­te­nir les dé­penses liées à nos ac­ti­vi­tés dans les gaz in­dus­triels, suite à la ré­cente conso­li­da­tion du mar­ché.” Sei­fi Gha­se­mi, CEO d’air Pro­ducts

“L’ac­qui­si­tion d’air­gas a une forte lo­gique in­dus­trielle et de mar­ché qui per­met de nous po­si­tion­ner de fa­çon op­ti­male pour gé­né­rer la crois­sance de de­main. ” Be­noît Po­tier, Pdg d’air Li­quide

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.