Le nu­mé­ri­seur est dis­po­nible en rack 2U

Green­field Tech­no­lo­gy a dé­ve­lop­pé un nu­mé­ri­seur 4 voies échan­tillon­nées à 2Géch/s au for­mat 19 pouces 2U, ren­for­çant ain­si son offre pour les mar­chés plus gé­né­ra­listes.

Mesures - - Sommaire - Cé­dric Lar­dière

Le fran­çais Green­field Tech­no­lo­gy a ré­cem­ment lan­cé le nu­mé­ri­seur GFT6084. Au-de­là du fait qu’il s’agisse d’un mo­dèle 4 voies échan­tillon­nées à une fré­quence de 2Géch/s par voie (4 Géch/s sur 2 voies), c’est la confir­ma­tion de la stra­té­gie ini­tiée il y a quelques an­nées par la so­cié­té ( voir en­ca­dré). « À l’ori­gine, en 2001, an­née de sa créa­tion, Green­field Tech­no­lo­gy était spé­cia­li­sé dans la concep­tion d’ins­tru­ments scien­ti­fiques pour les la­bo­ra­toires de type CEA et CNRS. Nous nous sommes en­suite di­ver­si­fiés pour adres­ser des mar­chés plus gé­né­ra­listes », ex­plique Do­mi­nique Mon­nierBour­din, di­rec­teur du fa­bri­cant fran­çais. Le pre­mier avan­tage du nu­mé­ri­seur GFT6084 ré­side dans son fac­teur de forme, à sa­voir un for­mat rack 19 pouces 2U. « Le fait d’être ra­ckable per­met d’in­té­grer le nu­mé­ri­seur dans des bancs de test et autres ap­pli­ca­tions où il n’y a pas be­soin d’écran. Et la hau­teur de 2U ré­pond aux exi­gences des clients », pré­cise-t-il. Sa­chant que l’offre de nu­mé­ri­seurs ra­ckables dis­po­nibles sur le mar­ché est très faible.

Un par­te­na­riat avec Te­le­dyne Le­croy

Pour dé­ve­lop­per ce nou­veau nu­mé­ri­seur, le fran­çais s’est as­so­cié à l’amé­ri­cain­te­le­dyne Le­croy pour la pla­te­forme d’ac­qui­si­tion de don­nées. « Nous nous connais­sions de­puis de longues an­nées et ils ont été par­ti­cu­liè­re­ment im­pli­qués dans le dé­ve­lop­pe­ment du pro­duit », rap­pelle Do­mi­nique Mon­nier-bour­din. Par­mi les autres spé­ci­fi­ca­tions du GFT6084, si­gna­lons une ré­so­lu­tion de 8 bits, une sen­si­bi­li­té ré­glable de 10mv/div à 1V/div (sous 50 Ω), une bande pas­sante ana­lo­gique de 500 MHZ, une pro­fon­deur mé­moire de 10 Mpoints par voie et un puis­sant sys­tème de dé­clen­che­ments. En­fin, un der­nier avan­tage ré­side dans la pos­si­bi­li­té de contrô­ler soit lo­ca­le­ment –il suf­fit d’ajou­ter un cla­vier et un écran stan­dards –, soit à dis­tance via un ré­seau Ether­net. « L’uti­li­sa­teur peut ain­si pa­ra­mé­trer le nu­mé­ri­seur et vi­sua­li­ser des ré­sul­tats de­puis une page web (ser­veur in­té­gré dans l’ap­pa­reil) ou un lo­gi­ciel ap­pli­ca­tif. Il n’y a pas be­soin d’ins­tal­ler de pi­lotes lo­gi­ciels par­ti­cu­liers comme avec les os­cil­lo­scopes au for­mat USB », af­firme Do­mi­nique Mon­nierBour­din. Les ap­pli­ca­tions types sont l’ana­lyse de si­gnaux dans un banc de test au­to­ma­tique ou dans un sys­tème de test en pro­duc­tion.

Le nu­mé­ri­seur 4 voies 2 Géch/s GFT6084 de Green­field Tech­no­lo­gy est une fa­bri­ca­tion fran­çaise, même si la pla­te­forme d’ac­qui­si­tion de don­nées est is­sue de l’amé­ri­cain Te­le­dyne Le­croy.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.