Crois­sance tri­mes­trielle ra­len­tie du mar­ché des équi­pe­ments de pro­duc­tion

Le Sy­mop a en­re­gis­tré, au 1er tri­mestre 2017, une crois­sance éco­no­mique de 0,3%, au lieu de 0,5% au tri­mestre pré­cé­dent.

Mesures - - Sommaire - Cé­dric Lar­dière

Dans son point tri­mes­triel de la conjonc­ture sur ses prin­ci­paux sec­teurs d’ac­ti­vi­té, le Syn­di­cat des ma­chines et des tech­no­lo­gies de pro­duc­tion (Sy­mop) a en­re­gis­tré, au 1er tri­mestre 2017, une crois­sance éco­no­mique de 0,3%, au lieu de 0,5% au tri­mestre pré­cé­dent. Elle s’ac­com­pagne d’ailleurs de créa­tions d’em­plois, signe d’une re­prise. L’ap­pa­reil de pro­duc­tion est tou­te­fois lé­gè­re­ment moins sol­li­ci­té dans l’in­dus­trie ma­nu­fac­tu­rière. Il y a eu un su­rin­ves­tis­se­ment des en­tre­prises lié, sans doute, à l’ar­rêt du dis­po­si­tif de sur­amor­tis­se­ment en avril 2017 –le vo­lume des com­mandes en­re­gis­trées au cours du 1er tri­mestre par les four­nis­seurs de biens d’équipe- ment fran­çais a aug­men­té de 13 % par rap­port au 1er tri­mestre 2016– et à l’in­cer­ti­tude en­gen­drée par les élec­tions. Une en­quête réa­li­sée par l’in­see (Ins­ti­tut na­tio­nal de la sta­tis­tique et des études éco­no­miques) en avril der­nier vient confir­mer l’in­ten­tion des in­dus­triels d’in­ves­tir tout au long de l’an­née, prin­ci­pa­le­ment pour le re­nou­vel­le­ment de leur ou­til industriel. « Tous les sec­teurs re­pré­sen­tés au Sy­mop bé­né­fi­cient de la dy­na­mique de l’in­ves­tis­se­ment, en par­ti­cu­lier les so­lu­tions au­to­ma­ti­sées/ro­bo­ti­sées, les ma­té­riels de me­sure et d’op­tique in­dus­triels, les ma­chines-ou­tils, les ma­chines d’em­bal­lage et de condi­tion­ne­ment. Si la de­mande étran­gère en ma­chines-ou­tils ra­len­tit sen­si­ble­ment par rap­port à la fin de 2016, la de­mande sur le mar­ché do­mes­tique est net­te­ment mieux orien­tée avec de nou­veaux pro­jets en cours d’étude », ex­plique le Sy­mop. Pour le 2e tri­mestre, une pro­gres­sion des com­mandes de 3 points est an­ti­ci­pée par les ré­pon­dants. Ce se­ront sur­tout des mar­chés ex­té­rieurs qui por­te­ront la de­mande, no­tam­ment les mar­chés eu­ro­péens et amé­ri­cains. Sur le mar­ché fran­çais, après l’ef­fort d’in­ves­tis­se­ment réa­li­sé par les en­tre­prises, l’ef­fet «post­me­sure fis­cale» est at­ten­du et de­vrait sta­bi­li­ser les com­mandes au ni­veau de celles du même tri­mestre 2016.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.