Adeu­nis réus­sit son in­tro­duc­tion en Bourse

OB­JETS CONNEC­TÉS

Mesures - - Sommaire - Cé­dric Lar­dière

Le 11 oc­tobre der­nier, le fran­çais Adeu­nis, nou­veau nom d’adeu­nis RF, a réa­li­sé son in­tro­duc­tion en Bourse et pré­voyait de s’ins­crire aux né­go­cia­tions de ses ac­tions sur le mar­ché Eu­ro­next Growth à Pa­ris. Au to­tal, l’émis­sion d’ac­tions re­pré­sente une aug­men­ta­tion de ca­pi­tal d’un mon­tant d’en­vi­ron 7,449 mil­lions d’eu­ros, ce qui re­pré­sente, à l’is­sue de l’opé­ra­tion, une va­lo­ri­sa­tion de l’en­tre­prise de 22,1 M€ sur la base du prix d’in­tro­duc­tion en Bourse. D’au­cuns pour­raient pen­ser que la so­cié­té fran­çaise surfe sur la mode des ob­jets connec­tés, mais cette le­vée de fonds s’ins­crit dans une stra­té­gie de dé­ve­lop­pe­ment am­bi­tieuse. Le fa­bri­cant veut en ef­fet pro­fi­ter de la dy­na- mique de la trans­for­ma­tion nu­mé­rique des en­tre­prises, qui ac­cé­lère la gé­né­ra­li­sa­tion des sys­tèmes pro­fes­sion­nels de com­mu­ni­ca­tion sans fil et l’es­sor de l’in­ter­net des ob­jets in­dus­triel (IIOT), grâce au dé­ploie­ment des ré­seaux bas dé­bits et de cap­teurs connec­tés plus com­pé­ti­tifs, plus au­to­nomes et plus fiables. « Nombre d’entre vous nous connaissent in­di­rec­te­ment, car nous four­nis­sons des équi­pe­ments de com­mu­ni­ca­tion pour les ar­bitres de foot­ball (Vok­ke­ro) et de té­lé­re­lève (comp­teurs d’eau, de gaz et d’élec­tri­ci­té) », lance Pas­cal Sa­guin, di­rec­teur gé­né­ral et di­rec­teur tech­nique et in­dus­triel d’adeu­nis. Mais l’ac­ti­vi­té d’ori­gine de la so­cié­té était, en 1993, la créa­tion de bancs de test des­ti­nés à la té­lé­pho­nie mo­bile, et Adeu­nis RF fait son ap­pa­ri­tion en 2000 suite à la scis­sion entre l’ac­ti­vi­té des bancs de test et celle des mo­dules RF. « Cette ac­ti­vi­té de puces ra­dio est née d’un be­soin ex­pri­mé par des in­dus­triels pour des con­nexions sans fil point-à-point en lo­cal ( Ma­chine-to-ma­chine). En 2005, nous sommes en­suite pas­sés aux com­mu­ni­ca­tions au­dio mul­ti­points, tou­jours en lo­cal, avec l’in­tro­duc­tion des sys­tèmes Vok­ke­ro. Et, de­puis 2015, nos so­lu­tions couvrent les com­mu­ni­ca­tions da­ta mul­ti­points à dis­tance sur les ré­seaux IOT, tels que Lo­ra, Sig­fox,wi­re­less M-bus », ex­plique Pas­cal Sa­guin. Ce vi­rage cor­res­pond d’ailleurs au chan­ge­ment de di­rec­tion en sep­tembre 2015, avec la no­mi­na­tion de Pas­cal Sa­guin, de Ber­trand Mil­lion au poste de di­rec­teur gé­né­ral dé­lé­gué et di­rec­teur com­mer­cial, ain­si que de Frank Fi­scher au poste de di­rec­teur gé­né­ral dé­lé­gué et di­rec­teur du mar­ke­ting et des res­sources d’adeu­nis.

« Le ré­seau se­ra le ca­ta­ly­seur des IIOT »

S’il pour­suit le dé­ve­lop­pe­ment de son offre Vok­ke­ro, avec Squa­dra Var­si­ty pour le sport uni­ver­si­taire et ama­teur ou Guar­dian pour les in­dus- tries et les ser­vices, le fran­çais se concentre sur trois sec­teurs des IIOT : la ges­tion de bâ­ti­ments, la col­lecte et l’en­vi­ron­ne­ment, ain­si que les in­fra­struc­tures. « Les ob­jets connec­tés et les ob­jets connec­tés in­dus­triels, mar­ché sur le­quel nous sommes, offrent un champ po­ten­tiel phé­no­mé­nal (in­dus­trie du fu­tur, par exemple), où le ré­seau se­ra le ca­ta­ly­seur des IIOT. Mais, en tant que pe­tite struc­ture, nous de­vions faire des choix », in­dique Frank Fi­scher. Adeu­nis em­ploie 50 per­sonnes à Crolles (Isère), pour un chiffre d’af­faires de 9,3M€ en 2016/2017, ré­par­ti entre 1,8M€ pour les mo­dules M2M, 4,3 M€ pour l’offre Vok­ke­ro et 3,2 M€ pour l’ac­ti­vi­té IOT Da­ta – la ré­par­ti­tion était res­pec­ti­ve­ment de 2,7 M€, 4,3M€ et 1,9 M€ en 2015 et de 2,7 M€, 4 M€ et 2,4 M€ en 2016. « Notre ob­jec­tif est d’ac­cé­lé­rer notre crois­sance en 2018/2019 – la crois­sance en 2017/2018 se­ra dé­jà à deux chiffres –, pour at­teindre un chiffre d’af­faires de 35 M€ en 2021/2022. Mais notre struc­ture n’est pas com­plè­te­ment ter­mi­née, d’où la le­vée de fonds », af­firme Frank Fi­scher. Il s’agi­ra, pour Adeu­nis, d’ac­cé­lé­rer son dé­ve­lop­pe­ment IOT Da­ta en France et le dé­mar­rer aux États-unis, d’en­ri­chir son offre de ser­vices (connec­ti­vi­té et abon­ne­ments) et de re­cou­rir à des ac­qui­si­tions ci­blées pour dis­po­ser de briques tech­no­lo­giques ou étendre le ré­seau com­mer­cial.

Le spé­cia­liste fran­çais des cap­teurs connec­tés et des so­lu­tions sans fil vient de fran­chir une nou­velle étape dans sa stra­té­gie de crois­sance.

De­puis 2015, nos so­lu­tions couvrent les com­mu­ni­ca­tions da­ta mul­ti­points à dis­tance sur les ré­seaux IOT. ” Pas­cal Sa­guin, di­rec­teur gé­né­ral et di­rec­teur tech­nique et in­dus­triel d’adeu­nis

Notre ob­jec­tif est d’at­teindre un chiffre d’af­faires de 35 M€ en 2021/2022. ” Frank Fi­scher, di­rec­teur gé­né­ral dé­lé­gué et di­rec­teur du mar­ke­ting et des res­sources d’adeu­nis

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.