Fa­bleFor­tune

Un jeu de cartes is­su de l’uni­vers my­thique de Fable, voi­là ce que pro­met le nou­veau titre créé par d’an­ciens dé­ve­lop­peurs de chez Lion­head. Dis­po­nible en ac­cès an­ti­ci­pé de­puis fin juillet, Fable For­tune a-t-il de quoi in­quié­ter le cé­lèbre Hearths­tone que

Micro Pratique - - SOMMAIRE - Anne-Laure Ber­tiau

C’est un par ti-pris de vou­loir fi­na­li­ser un jeu à l’aide de joueurs et d’une com­mu­nau­té nais­sante. C’est le choix qui a été fait pour Fable For­tune en­core en dé­ve­lop­pe­ment. Il s’agit d’un jeu de car tes à col­lec­tion­ner ba­sé sur les en­vi­ron­ne­ments et les per­son­nages de la sé­rie Fable. Si vous avez dé­jà joué au cé­lèbre Hearths­tone de Bliz­zard En­ter tain­ment, alors vous com­pren­drez ra­pi­de­ment le fonc­tion­ne­ment du jeu. Si­non, pas de pa­nique, vous jouez sur un pla­teau avec des hé­ros aux pou­voirs spé­ciaux et spé­ci­fiques et les car tes se comp­ta­bi­lisent en points d’at­taque et de vie.

Ma­gie, ma­gie

Vous pou­vez choi­sir par­mi six ca­té­go­ries de per­son­nages, cha­cune re­pré­sen­tée par un hé­ros. At­ten­tion, sa­chez que ces der­niers peuvent chan­ger d’ali­gne­ment pour le bien ou le mal en cours de par tie, ce qui a de quoi être dé­sta­bi­li­sant. Les com­pé­tences sont dif fé­rentes en fonc­tion, bien sûr, de chaque camp. Une fois votre ob­jec­tif de par tie choi­si, vous pour­rez amé­lio­rer le pou­voir du hé­ros et c’est là que le bien et le mal entrent en jeu. Chaque dé­ci­sion a une in­fluence sur le ga­me­play, donc les re­tour­ne­ments de si­tua­tion ne sont pas rares, de quoi ani­mer une par tie mais éga­le­ment de quoi par fois em­brouiller l’es­prit… Il y a deux types de car tes – les sor ts et les ser vi­teurs –, un mode de fonc­tion­ne­ment as­sez clas­sique. Le mode coo­pé­ra­tif est in­té­res­sant : deux joueurs peuvent s’en­trai­der et jouer à tour de rôle. Faut-il en­core tom­ber sur un joueur qui sait r user si­non il vous en­traî­ne­ra dans sa perte ! Pen­sez à bien choi­sir votre per­son­nage, cer tains sont plus doués en ma­gie que d’autres qui maî­trisent plus l’her­bo­ris­te­rie par exemple ou en­core la sor­cel­le­rie. Comme sur Hearths­tone, vous choi­sis­sez vos car tes à jouer puis en re­ce­vez des nou­velles. L’ac­cès an­ti­ci­pé qui a été mis en place par l’édi­teur vous per­met de jouer et de don­ner votre avis mais éga­le­ment de bé­né­fi­cier de l’équi­valent d’une qua­ran­taine d’eu­ros de ré­com­pense. Des conte­nus ex­clu­sifs afin de re­mer­cier les joueurs pour leur col­la­bo­ra­tion. Le jeu pour­rait bien fi­nir en free-to-play mais les ex­clu­si­vi­tés res­te­ront pour les joueurs ayant par ti­ci­pé à l’éla­bo­ra­tion du jeu grâce à leur re­tour de la ver­sion en ac­cès an­ti­ci­pé. Les si­mi­li­tudes avec les autres jeux de cartes à col­lec­tion­ner ( CCG, Col­lec­tible Card Game) sont as­sez nom­breuses. Fable For­tune pro­met en tout cas de bons mo­ments mys­tiques. Soyez pré­ve­nu : le jeu peut chan­ger de temps à autre, sur tout n’hé­si­tez pas à en­voyer vos re­tours aux dé­ve­lop­peurs afin qu’ils puissent avan­cer dans votre sens. Quoi de mieux que d’avoir son mot à dire ?

L’uni­vers­du­jeuFa­bleest­la­vraie nou­veau­té­de­ce­jeu­de­cartes àcol­lec­tion­ner.

Le­mo­de­coo­pé­ra­ti­fest­vrai­men­tin­té­res­sant et­dés­ta­bi­li­sant.

Êtes-vous­plu­tôt­sor­cier,ma­gi­cie­nou­her­bo­riste?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.