Gi­gan­tic

Pe­tit géant pas­sé in­aper­çu

Micro Pratique - - SOMMAIRE - Anne-Laure Ber­tiau

Of fi­cia­li­sé du­rant l’E3 2014, Gi­gan­tic est donc sor­ti trois ans plus tard après une ver­sion bê­ta ou­ver te à la fin de l’an­née der­nière. Des obs­tacles en cours de dé­ve­lop­pe­ment ont bien failli re­mettre en cause la sor tie du jeu.

Ré­flé­chis­sez, agis­sez, osez !

Ce jeu de tir stra­té­gique est plus pré­ci­sé­ment un jeu ap­pe­lé « MOBA » (en an­glais, Mul­ti­player On­line Bat­tle Are­na), soit « arène de ba­taille en ligne mul­ti­joueur » en fran­çais. Pro­po­sant une vue à la troi­sième per­sonne, Gi­gan­tic per­met de s’af fron­ter lors de com­bats en équipe. Vous for­mez donc deux équipes de cinq joueurs au to­tal, cha­cune avec un Gar­dien, un monstre gi­gan­tesque. L’ob­jec­tif du jeu est simple : mettre à terre le Gar­dien de l’équipe op­po­sée grâce à son propre Gar­dien pour pou­voir at­ta­quer pa­ral­lè­le­ment le reste de l’équipe ad­verse. Ras­su­rez-vous, un tu­to­riel per­met de com­prendre les mé­ca­niques qui prennent fi­na­le­ment ai­sé­ment leur place. Il va fal­loir, dans un pre­mier temps, cap­tu­rer les pe­tites tours avant de pou­voir faire s’af­fron­ter les gar­diens entre eux et c’est sû­re­ment cette par tie-là qui prend le plus de temps. Le ga­me­play est re­la­ti­ve­ment à simple à sai­sir, sur tout pour ceux qui maî­trisent dé­jà des jeux si­mi­laires. Le vrai bon point de ce nou­veau jeu est le r ythme des par ties. La flui­di­té per­met de se dé­pla­cer ra­pi­de­ment sur la car te et de chan­ger br us­que­ment d’en­ne­mis en fonc­tion des at­taques et des pou­voirs de cha­cun. Le con­seil des dé­ve­lop­peurs : « Ré­flé­chis­sez, agis­sez, osez », le tout étant de bien contrô­ler sa barre d’éner­gie. Le joueur peut la nour­rir de dif fé­rentes ma­nières : ré­cu­pé­rer des orbes de pou­voirs, tuer des en­ne­mis ou en­core faire une petite pause loin du com­bat. Gi­gan­tic place le joueur au coeur de l’ac­tion grâce au nombre d’en­ne­mis en fonc­tion de la taille de la car te. C’est à la fois une bonne chose, car l’on ne s’en­nuie pas, mais c’est par fois brouillon et il faut ré­flé­chir et agir vite… sans ou­blier l’as­pect stra­té­gique ! Cô­té gra­phismes, Gi­gan­tic of fre une belle pro­me­nade dans un uni­vers fan­tas­tique et co­lo­ré. Les dé­cors sont très tra­vaillés et pro­posent aus­si un clin d’oeil aux des­sins de type car toon. Le vrai point for t du jeu est son ac­cès free-to-play. Il est tout à fait pos- sible de pro­fi­ter plei­ne­ment du jeu et de tout ce qu’il a à of frir sans dé­pen­ser de l’ar­gent, mais Gi­gan­tic pro­pose aus­si du conte­nu payant té­lé­char­geable. En ré­su­mé, rien de ré­vo­lu­tion­naire dans le genre mais une agréable sur­prise em­plie de fraî­cheur avec des dé­fis et des nou­veau­tés agréables à dé­cou­vrir.

Uneé­qui­peest­com­po­sée de5­joueurs­pou­runGar­dien.

Les­com­bats­sont­dy­na­miques mais­par­fois­brouillons.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.