Dell XPS 15 2-en-1 9575

Un hy­bride avec des ca­pa­ci­tés pour jouer

Micro Pratique - - SOMMAIRE - Da­mien La­bou­rot

Dell pro­pose le XPS 15 en ver­sion hy­bride, un mo­dèle par­ti­cu­liè­re­ment in­té­res­sant puis­qu’en plus de ses fonc­tions tac­tiles et sa fi­ni­tion haut de gamme, il in­tègre une puce co-si­gnée In­tel et AMD qui offre des per­for­mances in­té­res­santes dans tous les do­maines.

Les or­di­na­teurs por tables hy­brides f ont l ’ i mpasse sur des élé­ments consom­mant de l’éner­gie et, pour cause, ils doivent être fins et lé­gers afin d’être ma­ni­pu­lables à loi­sir. La car te gra­phique est trop sou­vent le parent pauvre de ces ap­pa­reils car cet élé­ment de­mande ra­pi­de­ment de l’es­pace ou un système de re­froi­dis­se­ment ef­fi­cace pour dis­si­per l’éner­gie qu’elle consomme. Ce­ci étant dit, In­tel a trou­vé une so­lu­tion afin d’in­ver­ser la ten­dance. Il s’est al­lié à son concur­rent de tou­jours AMD, et pro­pose une so­lu­tion mê­lant ses pro­ces­seurs Core de 7e gé­né­ra­tion à une puce vi­déo VE­GA M de der­nière gé­né­ra­tion. C’est ce com­bi­né qu’a re­te­nu Dell en Core i5 ou i7 sui­vant les mo­dèles pour son XPS 15 2-en-1 cette an­née. C’est un bon choix, car l’on peut ef­fec­ti­ve­ment jouer à quelques titres si tant est que l’on n’est pas trop gour­mand dans les dé­tails gra­phiques et que l’on se can­tonne à jouer en Full HD. En réglages me­dium, on ob­tient une bonne joua­bi­li­té que ce soit sur

The Rise of the Tomb Rai­der ou F1 2017 par exemple, ce qui est vrai­ment ap­pré­ciable. Le com­bo CPU/puce vi­déo s’échauffe as­sez vite et l’on res­sent bien la cha­leur par le cla­vier, mais rien de gê­nant en soi. Le bruit gé­né­ré en charge est lui aus­si très cor­rect.

La touche XPS

Pour ce qui est du de­si­gn de l’ap­pa­reil, on re­con­naît au pre­mier coup d’oeil la touche XPS de Dell. La coque en alu­mi­nium bros­sé est du plus bel ef­fet tan­dis que l’in­té­rieur de la ma­chine ex­ploite un ca­ou­tchouc noir fai­sant pen­ser à du car­bone. Le mé­lange est très bien pen­sé et très bien réa­li­sé à dé­faut d’être vé­ri­ta­ble­ment noble. Men­tion spé­ciale à l’écran dont les bor­dures fines sont très agréables. Ce­la offre une meilleure im­mer­sion que ce soit en usage ordinateur clas­sique mais aus­si lors­qu’on fait pi­vo­ter l’écran à 360° et qu’on l’uti­lise en ta­blette. Les cou­leurs, lu­mi­no­si­té et contraste nous ont sem­blé j ustes même en usage ex­té­rieur. La prise en main de la ma­chine s’avère très ai­sée et l’on re­trouve vite ses marques. Le cla­vier se laisse domp­ter en quelques mi­nutes bien ai­dé par ses touches larges ré­tro- éclai­rées. Cer tains trou­ve­ront dom­mage de ne pas avoir de pa­vé nu­mé­rique, sur­tout avec la place lais­sée à gauche et à droite, mais ce­la per­met ef­fec­ti­ve­ment de conser­ver des touches de bonne taille. Mal­gré la course cour te de celles-ci, la frappe est confor­table. Le pa­vé tac­tile quant à lui ré­pond à toutes les sol­li­ci­ta­tions à un ou plu­sieurs doigts. L’au­to­no­mie est par ti­cu­liè­re­ment im­por­tante, même si moindre par rap­por t au XPS 15 stan­dard. En ef­fet, on ob­tient as­sez fa­ci­le­ment 10 heures de prise de notes ou 9 heures et 30 mi­nutes en lec­ture de vi­déos. La ma­chine est bien ai­dée par sa grosse bat­te­rie de 75 Wh ! Ce XPS 15 2-en-1 semble par­fait jus­qu’au mo­ment où l ’ on r egarde son t ari f , qui nous semble un peu ex­ces­sif. De base, il est ven­du à 1 800 € – ce qui est une somme im­por tante – et grimpe même à 2 799 € sur la confi­gu­ra­tion la plus haut de gamme. Reste que la pro­po­si­tion de Dell est al­lé­chante à plus d’un titre et la fi­ni­tion pro po­sée est tout sim­ple­ment ex­cel­lente. Nous au­rions alors ten­dance à prendre un mo­dèle in­ter­mé­diaire avec un SSD plus gé­né­reux, car 256 Go se rem­plissent très vite, trop vite même si l’on joue peu sur cet en­gin…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.