Créez votre lo­go en ligne avec Lo­goGé­nie

Micro Pratique - - SOMMAIRE - An­toine Dor­seuil

Dé­ci­der de mon­ter son en­tre­prise est la pre­mière étape d’un long pro­ces­sus. Une fois l’idée bien en place, vient le temps de la réa­li­sa­tion : com­ment créer un site In­ter­net ? Com­ment construire une image de marque pro­fes­sion­nelle ? Quelle iden­ti­té vi­suelle pour votre boîte ? Par­mi toutes ces ques­tions, il y en a une qui vous ta­raude par­ti­cu­liè­re­ment, il s’agit d’un élé­ment qui va dé­fi­nir l’ADN de votre en­tre­prise : votre lo­go.

Nous avons déjà vu com­ment créer un site à par­tir d’une pla­te­forme telle que Wix, aujourd’hui c’est sur la créa­tion de lo­go que nous nous pen­chons. Plu­tôt que de faire ap­pel à un gra­phiste pro­fes­sion­nel, les as­so­cia­tions et pe­tites en­tre­prises se re­posent sou­vent sur l’uti­li­sa­tion de pla­te­formes de créa­tions de lo­go en ligne pour des rai­sons d’éco­no­mies mais aus­si de sim­pli­ci­té. Il en existe un grand nombre et nous al­lons aujourd’hui nous pen­cher sur l’une d’elles, Lo­go­ge­nie. Mais tout d’abord, re­ve­nons sur la science du lo­go en lui-même. Votre lo­go est le re­pré­sen­tant de votre iden­ti­té de marque. Il ré­sume en une seule image ce que vous êtes et re­pré­sente vos va­leurs. Cet élé­ment qui pa­raît simple, et qui est pour­tant si com­plexe, vaut donc bien la peine que l’on y passe un peu de temps.

Faites vos re­cherches

La meilleure fa­çon de sa­voir ce que vous vou­lez pour votre propre lo­go est de connaître ce qui existe déjà. Ras­sem­blez quelques exemples de lo­gos que vous ai­mez ; ce­la peut être un élé­ment par ti­cu­lier que vous ap­pré­ciez ou le lo­go dans son en­semble. Pen­dant que vous y êtes, no­tez éga­le­ment ceux que vous n’ai­mez pas en pre­nant soin de vous de­man­der pour­quoi. Pro­cé­der par éli­mi­na­tion vous per­met­tra d’être plus pré­cis dans votre choix. Ne co­piez sur­tout pas, mais ob­ser­vez bien la concur­rence, c’est sou­vent une ex­cel­lente source d’ins­pi­ra­tion. Et bien sûr, vous de­vez constam­ment res­ter à jour, no­tam­ment en sur­veillant les ten­dances de lo­gos les plus ac­tuelles. Il faut par ailleurs vous ren­sei­gner sur le site de l’INPI (Ins­ti­tut Na­tio­nal de la Pro­prié­té In­tel­lec­tuelle) pour vé­ri­fier si le nom, l’image ou l’ac­croche que vous en­vi­sa­gez d’utiliser sont l i bres de droits. Par exemple, ce se­ra dif­fi­cile d’ap­pe­ler votre en­tre­prise F.N.A.C. même s’il s’agit des ini­tiales de vos en­fants…

Sé­lec­tion­nez vos cou­leurs et vos po­lices

Les cou­leurs et les po­lices que vous choi­sis­sez doivent être en ac­cord avec l’iden­ti­té de votre marque. Mais pas seule­ment, n’ou­bliez pas que les cou­leurs ont un sens plus pro­fond et doivent être uti­li­sées en connais­sance

de cause. Par exemple, le bleu confère le sen­ti­ment d’être digne de confiance, fiable et pro­fes­sion­nel (pen­sez aux ré­seaux so­ciaux). Le blanc évoque la sim­pli­ci­té, la clar té et la pu­re­té (on a tous en tête le lo­go Apple). Gar­dez ce­la à l’es­prit lorsque vous choi­sis­sez vos to­na­li­tés. Pas­sons main­te­nant aux po­lices : les de­si­gners com­parent sou­vent le choix de la po­lice à ce­lui d’une te­nue ves­ti­men­taire. En gé­né­ral, vous choi­sis­sez une te­nue ap­pro­priée pour une oc­ca­sion et elle re­flète votre style et votre per­son­na­li­té. Il en va de même pour votre ty­po­gra­phie. Elle doit com­mu­ni­quer les qua­li­tés de votre marque. Après ce­la, as­su­rez-vous que le tout est conforme et li­sible. Si vous sen­tez que le « i » se confond fa­ci­le­ment avec un « l », c’est qu’il y a un pro­blème. Il est au­to­ri­sé de com­bi­ner dif­fé­rentes po­lices (at­ten­tion, pas plus de deux !), mais as­su­rez-vous qu’elles sont com­plé­men­taires. Le tout est de trou­ver un duo aus­si par­fait que Du­pont et Du­pont.

Es­quis­sez vos idées sur pa­pier

Avant de com­men­cer à créer nu­mé­ri­que­ment votre chefd’oeuvre, il est ju­di­cieux de gri­bouiller ra­pi­de­ment vos idées sur pa­pier. Re­lax, n’ayez pas honte de votre trait de crayon, l’idée est d’avoir un aper­çu de vos pen­sées et non d’être ex­po­sé dans un musée. Il est beau­coup plus fa­cile de com­men­cer la réa­li­sa­tion de votre lo­go une fois que vous avez une di­rec­tion et que vous sa­vez quels élé­ments fonc­tionnent ou ne fonc­tionnent pas bien en­semble.

Votre lo­go en 5 mi­nutes avec Lo­go­ge­nie

Même s’ il est re­com­man­dé de pas­ser un peu plus que 5 mi­nutes sur l’ éla­bo­ra­tion de votre lo­go, le site Lo­go­ge­nie pos­sède un gé­né­ra­teur de lo­gos simple et ef­fi­cace, en sai­sis­sant sim­ple­ment le centre d’in­té­rêt de votre as­so­cia­tion, son nom ain­si que son slo­gan, vous dis­po­se­rez de plu­sieurs lo­gos prêts à l’emploi. Le but est de dis­po­ser en un temps record de mo­dèles sur les­quels vous pour­rez vous ba­ser pour af­fi­ner : la forme, l’agen­ce­ment, les cou­leurs, etc. En ef­fet, créer un lo­go de­puis une feuille blanche peut se ré­vé­ler très dif­fi­cile lorsque l’on n’a pas été for­mé pour ! C’est dans le me­nu sui­vant le choix du mo­dèle que se dé­roule la créa­tion de votre lo­go. Dans l’ on­glet de gauche, vous pou­vez sé­lec­tion­ner les élé­ments à per­son­na­li­ser : texte, cou­leur, mo­tifs, etc. En cli­quant sur un élé­ment de votre lo­go, des icônes ap­pa­raissent au­tour de l’ob­jet, dif­fé­rents ou­tils sont alors dis­po­nibles pour le modifier. La su­per­po­si­tion se fait se­lon des couches, en sé­lec­tion­nant un élé­ment vous pou­vez choi­sir de le faire pas­ser au pre­mier plan ou en ar­rière-plan en cli­quant sur « mettre en avant » (ou ar­rière) dans l’on­glet re­pré­sen­té par l’icône + . Cet on­glet per­met éga­le­ment d’ac­ti­ver le « ma­gné­tisme » qui at­ta­che­ra votre ob­jet qua­drillage de fond. N’hé­si­tez pas à nous faire part de vos réa­li­sa­tions !

Toutes les grandes marques ont des lo­gos ins­tan­ta­né­ment iden­ti­fiables.

Lo­go­ge­nie fait par­tie des pla­te­formes en ligne qui per­mettent de créer un lo­go soi-même en quelques clics.

La fe­nêtre de créa­tion est très ra­pide à prendre en main.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.