Dell G5 15

Le G5 15 de Dell est une mac­hine pen­sée pour jouer sans se rui­ner. Elle rem­plit par­fai­te­ment son rôle et ar­bore un de­si­gn très agréable. Mac­hine par­faite ? Pas tout à fait, mais on n’est pas loin de ce qu’il faut avoir pour te­nir cet hi­ver.

Micro Pratique - - SOMMAIRE - D. La­bou­rot

Un PC por table idéal pour jouer

Dell a une grosse ex­pé­rience des j oueurs grâce à sa gamme Alien­ware. Mais ces ma­chines- là ne peuvent pas se re­trou­ver dans tous les foyers, en rai­son de leur cô­té exu­bé­rant d’une par t, mais aus­si à cause de leur ta­ri­fi­ca­tion un brin éli­tiste (sur tout en France). De­puis l’an­née der­nière, Dell tente d’ou­vrir une brèche sous sa marque prin­ci­pale avec les or­di­na­teurs de la sé­rie G (fixe ou por­table). Le G5 (5587) de 15,6 pouces est le mo­dèle qui cha­peaute l’en­semble avec un ta­rif pla­cé au maxi­mum à 1 150 €. Le de­si­gn est loin de ce­lui des Alien­ware, en­core que ce G5 est ce­lui qui est cer tai­ne­ment le plus proche. On a droit à une mac­hine très an­gu­leuse, avec une grille en fa­çade ou à l’ar­rière fai­sant pen­ser à celles d’une voi­ture, un li­se­ré rouge au­tour du pa­vé tac­tile ou en­core un lo­go frap­pé de rouge à l’ar­rière de l’écran. Mais ce sont les seules touches de fan­tai­sie. La construc­tion du châs­sis est bien pen­sée et sur­tout bien réa­li­sée. La mac­hine est agréable à prendre en main. Son poids de 2,6 kg risque de li­mi­ter quelque peu ses dé­pla­ce­ments, à moins d’avoir un bon sac à dos. On ap­pré­cie­ra d’avoir un cla­vier com­plet ré­tro-éclai­ré (uni­que­ment blanc et à in­ten­si­té non ré­glable). On re­gret­te­ra en re­vanche les larges bandes au­tour de l’écran qui semblent dé­jà d’un autre temps, mais c’est le prix à payer jus­te­ment pour avoir ce cla­vier com­plet. La connec­tique, com­plète, com­prend tout ce que l’on at­tend d’un PC mo­derne : deux ports USB 3.1 gen1, 1 Thun­der­bolt en USB type C, une sor­tie HDMI 2.0, un port ré­seau fi­laire gi­ga­bit Ether­net, du Wi- Fi 802.11ac et du Blue­tooth. La confi­gu­ra­tion in­terne re­pose sur un Core i5 8300H d’In­tel qui offre 4 coeurs et 8 Threads dont la fré­quence maxi­male gra­vite à 4 GHz. Pour l’ac­com­pa­gner, on a droit à 8 Go de mé­moire vive ain­si qu’un SSD de 128 Go et un disque dur de 1 To à 5400 tpm. Cette so­lu­tion hy­bride a une grosse la­cune, car l’ins­tal­la­tion des jeux de­vra prendre place sur le disque dur sous peine d’être à l’étroit. Exit donc les char­ge­ments de par­ties ra­pides… dom­mage.

Joueur et si­len­cieux

Quoi qu’il en soit, la carte gra­phique est une GeForce GTX 1060 MaxQ de nVi­dia. Der­rière ce suf­fixe se cache la pos­si­bi­li­té d’ob­te­nir une mac­hine joueuse ET si­len­cieuse, en per­dant quelques FPS au pas­sage. Le ré­sul­tat est as­sez bon, puis­qu’il est pos­sible de jouer en Full HD dans un calme re­la­tif. On en­tend bien le ven­ti­la­teur fonc­tion­ner mais c’est très ac­cep­table. Du cô­té des jeux, il se­ra pos­sible de jouer avec un ni­veau de dé­tails as­sez éle­vé dans à peu près tous les jeux ( même ré­cents), si vous li­mi­tez un peu l’usage de l’an­ti-alia­sing pour évi­ter les phé­no­mènes d’es­ca­lier. Au fi­nal, ce G5 de 15,6 pouces est une bonne trou­vaille au ta­rif re­la­ti­ve­ment ac­ces­sible à la vue de ce qu’il com­prend… car c’est bien sou­vent l e prix d’ac­cès des concur­rents. No­tez que si votre bud­get ne va pas jusque-là, il est pos­sible d’op­ter pour des confi­gu­ra­tions plus mo­dé­rées. Mais at­ten­tion, Dell joue sur la car te gra­phique, avec trois mo­dèles dis­tincts qui peuvent don­ner des ré­sul­tats très dif­fé­rents. Notre choix s’ar­rê­te­ra sur ce­lui ven­du juste sous la barre des 1 000 € avec une GeForce GTX 1050 Ti et un SSD de 256 Go, qui semble être le meilleur com­pro­mis !

Dell G5

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.