Cruz Pi­perS­port

Entre deux mondes

Micro Simulateur - - EXTENSION - Par Em­ma­nuel Blan­chard

Si l e terme Pi­perS­port ne vous évoque pas grand- chose, le dé­but du nom de­vrait vous mettre sur l a voie. Car dans l e monde de l’avia­tion lé­gère, qui ne connaît pas le construc­teur Pi­per ? Le spé­cia­liste amé­ri­cain, éternel concur­rent de Cess­na ( voir le test du PA- 28 Che­ro­kee, p. 36), s’était i nté­res­sé au dé­but des an­nées 2010 au SportC­rui­ser, un ap­pa­reil au des­tin éton­nant. Né en Ré­pu - blique tchèque, le PS- 28 Crui­ser / SportC­rui­ser sor­tait de­puis 2006 des ate­liers de Czech Air­craft Works ( CZAW) à Ku­no­vice. En 2009, CSWA fut dé­cla­ré en ban­que­route, mais put être ré­or­ga­ni­sé sous l e nom de Czech Sport Air­craft. La gamme de pro­duc­tions fut re­vue à la baisse et l’ap­pa­reil phare de­vint l e PS- 28. C’est un avion l éger, très l éger même : mo­no­plan à aile basse de construc­tion en­tiè­re­ment mé­tal­lique, bi­place, i l pré­sente une masse à vide de seu­le­ment 381 kg ( max au dé­col­lage : 600 kg). Il est pro­pul­sé par un petit mo­teur Ro­tax 912ULS de 100 ch ( 73,5 kW). Ces ca­rac­té­ris­tiques per­mettent de clas­ser le PS- 28 dans la ca­té­go­rie par­ti cu­lière des LSA – Light Sport Air­craft – comme une classe spé­ciale d’ULM au sein de di­vers pays ( États- Unis, Aus­tra­lie, Afrique du Sud). Mais pas en France où l a l égis­la­tion est plus res­tric­tive et où le PS- 28

Ce n’est pas l’avion le plus cé­lèbre dans l’Hexa­gone, pour­tant vous en avez sans doute croi­sés sur di­vers pe­tits aé­ro­dromes sans le sa­voir… Le Pi­perS­port – et ses va­riantes SportC­rui­ser / PS- 28 Crui­ser – est un ap­pa­reil éton­nant, à mi- che­min entre l’ULM et l’avion- école lé­ger.

Au re­pos sur l’herbe d’un aé­ro­drome bri­tan­nique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.