Me- 163B

Ko­met La fu­sée du Reich

Micro Simulateur - - EXTENSION -

La pro­pul­sion par fu­sée per­met­tait d’at­teindre ra­pi­de­ment l’al­ti­tude de croi­sière des vagues de B- 17 ra­va­geant l’industrie al­le­mande, alors que l es clas­siques Bf- 109 et Fw- 190 de­vaient pa­tien­ter près d’une heure en mon­tée pour at­teindre les 20 000 pieds où croi­saient les qua­dri­mo­teurs amé­ri­cains. De cette ma­nière, en dis­sé­mi­nant des bases d’in­ter­cep­teurs à fu­sée au­tour des sites sen­sibles, l a Luft­waffe comp­tait bien dé­fendre les sites de pro­duc­tion et in­fli­ger de lourdes pertes à l’Air Force.

Sur l e pa­pier, ça se pré­sen­tait très bien, à tel point que les di­ri­geants na­zis furent en­thou­sias­més par le projet de Me- 163. Mais dans les faits, la mise au point fut longue, et l’avion se ré­vé­la dé­li­cat au­tant à construire qu’à pi­lo­ter. En­tré en ser­vice en mai 1944, il mon­tra ra­pi­de­ment ses li­mites : oui il vo­lait vite

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.