Spin­tires

Dans la boue jus­qu’au cou !

Micro Simulateur - - SIMU’LOISIR - Www. spin­tires. com

Pour une fois, lais­sez les voi­tures de course ru­ti­lantes au ga­rage pour vous me­su­rer à un vrai dé­fi de conduc­teur. Au me­nu, gros muscles, ga­doue et trans­port de grumes…

Dans le monde des véhicules sur roues, il y a d’abord les bo­lides de course, à la pro­pre­té chi­rur­gi­cale et aux per­for­mances hal­lu­ci­nantes. Vous les connais­sez, nous les avons croi­sés sur les pistes de For­mule 1 ou dans le ga­rage de rêve d’As­set­to Corsa. Et à l’autre ex­tré­mi­té de l’arbre gé­néa­lo­gique, on trouve des « gros lourds » , ces ma­chines sans âge, de construc­tion rus­tique et consa­crées à toutes sortes de tra­vaux, du mo­ment qu’ils n’ont rien à voir avec la vi­tesse ! C’est dans cet uni­vers plein de boue que nous in­vite Spin­tires, nou­veau ve­nu dans le pay­sage vi­déo lu­dique.

L’édi­teur Oo­vee est russe, et ça se sent ! Dans Spin­tires, on évo­lue dans un dé­cor qui évoque les ma­rais du Pri­pet, les fo­rêts du Kam­chat­ka ou la Si­bé­rie pro­fonde. On est loin du gla­mour du cir­cuit mo­né­gasque ! L’ob­jec­tif est de prendre les rênes d’une ex­ploi­ta­tion fo­res­tière par­mi cinq sites pro­po­sés, et de trans­por­ter des troncs fraî­che­ment cou­pés de­puis un site d’abat­tage jus­qu’à une scie­rie. Dit comme ça, tout pa­raît simple… Mais on n’est pas dans un en­vi­ron­ne­ment très co­opé­ra­tif ! Les fo­rêts sont denses, les routes s gou­dron­nées sont rares et laissent place dans le meilleur des cas à des che­mins de terre, l es ponts ne sont pas des ou­vrages d’art mais de ru­di­men­taires pas­sages en planches et ron­dins… Quand ce ne sont pas plu­tôt des pas­sages à gué ! Et for­cé­ment, la scie­rie et le site de coupe sont pla­cés à l’op­po­sé sur la carte, une carte d’au­tant plus dif­fi­cile à ap­pré­hen­der qu’en dé­but de par­tie, elle est en grande par­tie masquée. Il fau­dra donc, en plus du rôle de con­voyeur, en­dos­ser l’ha­bit d’ex­plo­ra­teur.

Heu­reu­se­ment, les véhicules à dis­po­si­tion sont prêts à af­fron­ter la na­ture. N’at­ten­dez pas les trac­teurs im­ma­cu­lés de Eu­ro Truck Si­mu­la­tor, ici on pro­fite de l’hé­ri­tage de l’ère so­vié­tique. Com­pre­nez par là que c’est rus­tique, ru­di­men­taire, pas spé­cia­le­ment élé­gant, mais ça roule ! Au dé­but d’une par­tie, on dis­pose d’un ga­rage et de deux ou trois véhicules : ca­mion à plateau, Jeep hé­ri­tée des sur­plus de l’Ar­mée rouge, ca­mion- ci­terne et, avec un peu de chance, un ca­mion de dé­pan­nage. Au fil des ex­plo­ra­tions de la carte, on dé­cou­vri­ra d’autres ga­rages ( où ré­pa­rer, voire amé­lio­rer ses véhicules), des ci­ternes de car­bu­rant pour se ra­vi­tailler, et avec un peu de chance de nou­veaux véhicules à ex­ploi­ter.

Pro­me­nons- nous dans les bois…

Reste que la conduite en fo­rêt si­bé­rienne n’a plus grand- chose à voir avec la course sur as­phalte. Si les pistes en terre sèche sont re­la­ti­ve­ment fa­ciles à em­prun­ter, elles laissent par­fois place à des ter­rains boueux d’où il est dif­fi­cile de s’ex­tir­per. Pire, les ca­mions les plus lourds creusent des or­nières au fur et à me­sure des pas­sages, et on se re­trouve par­fois le châs­sis po­sé sur la boue, les roues pa­ti­nant et dans l’im­pos­si­bi­li­té de se mou­voir. Vous vous de­man­diez pour­quoi la Wehr­macht avait je­té l’éponge en URSS ? Vous com­pren­drez avec Spin­tires !

Heu­reu­se­ment, les conduc­teurs forestiers ont quelques atouts dans leur manche. Tout d’abord les véhicules dis­posent de dif­fé­rents rap­ports de boîte adap­tés au terrain, avec de plus la pos­si­bi­li­té d’ac­ti­ver ( ou non) les mul­tiples roues mo­trices et/ ou un différentiel au­to­blo­quant ( qui pré­sente l’avan­tage de dis­tri­buer l a puis­sance entre tous l es es­sieux). En contre­par­tie, ces ex­ten­sions mé­ca­niques mul­ti­plient l a consom­ma­tion en car­bu­rant, et il ne fau­drait pas se re­trou­ver en panne sèche au mi­lieu des bois. De plus, les ca­mions s’abîment en heur­tant les arbres ou ro­chers, et peuvent tom­ber en lam­beaux. Pour se ti­rer d’un mau­vais pas, on peut uti­li­ser un treuil ( à condi­tion d’être à por­tée d’un point d’at­tache). Et dans l e pire des cas, on peut tou­jours dé­pê­cher un ca­mion de se­cours pour trac­ter l’in­for­tu­né vé­hi­cule et le ra­me­ner au ga­rage.

Si­mu­la­tion ?

Les dé­cors sont très bien ren­dus, avec l’al­ter­nance jour/ nuit et une évo­lu­tion ( dé­gra­da­tion plu­tôt) pro­gres­sive du terrain. En re­vanche, on reste à la li­mite de la si­mu­la­tion. Le jeu ne sup­porte ( sur PC) que les contrôles au cla­vier, au­cune conduite par vo­lant ou joys­tick n’est pré­vue. Deux ni­veaux de dif­fi­cul­té sont pro­po­sés – stan­dard et si­mu­la­tion – mais la prin­ci­pale dif­fé­rence ré­side es­sen­tiel­le­ment dans la ges­tion de la boîte de vi­tesses, la consom­ma­tion de car­bu­rant et l’im­pos­si­bi­li­té en « si­mu­la­tion » de ren­voyer di­rec­te­ment un vé­hi­cule au ga­rage. Le sim­mer pur et dur se­ra aus­si dé­sta­bi­li­sé par l’ab­sence de vue in­té­rieure ; on ne conduit dans la fo­rêt qu’en vue ex­té­rieure, avec de sur­croît des mou­ve­ments de ca­mé­ra pas tou­jours très agréables, et on perd en li­si­bi­li­té du terrain.

Alors ac­co­ler dans ces condi­tions le terme de si­mu­la­tion à Spin­tires nous semble ex­ces­sif ( dans l e cadre de Mi­cro Si­mu­la­teur, d’où sa pré­sence en « Si­mu’Loi­sir » ) . Néan­moins, c’est un jeu très pre­nant et ad­dic­tif, un peu dans la li­gnée des Eu­ro Truck ou Far­ming Sim. On se sur­prend à vou­loir pas­ser en­core une heure au vo­lant de ces monstres, à vou­loir ab­so­lu­ment pas­ser cette ri­vière, à trans­por­ter la car­gai­son de bois coûte que coûte. Ce n’est pas vrai­ment de la conduite ( au sens du pi­lo­tage de GT), mais ça reste une aven­ture. Du moins pour ceux qui n’ont pas peur de se sa­lir ! Des ex­ten­sions gra­tuites com­mencent par ailleurs à ap­pa­raître sous la forme de véhicules sup­plé­men­taires. Spin­tires est en vente sur la pla­te­forme de té­lé­char­ge­ment Steam au ta­rif de 25 eu­ros, et il est même tra­duit en fran­çais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.