Mi­cro­soft et la si­mu­la­tion, une page à tour­ner !

Micro Simulateur - - CHRONIQUE - par Em­ma­nuel Blan­chard

Après plus de vingt ans de bons et loyaux ser­vices, la si­mu­la­tion semble dé­fi­ni­ti­ve­ment quit­ter le gi­ron du géant du lo­gi­ciel. Cette branche n’était sans doute plus as­sez ren­table, face à l’im­por­tance du mar­ché des consoles de jeu.

Le sys­tème d’ex­ploi­ta­tion Win­dows 8.1, les ta­blettes Sur­face, la X-Box 360, le ra­chat de No­kia et l’in­té­gra­tion de Win­dows Phone : Mi­cro­soft n’au­ra pas chô­mé en cette an­née 2014. Mal­heu­reu­se­ment, une ava­lanche de nou­veau­tés pro­voque sou­vent la dis­pa­ri­tion d’an­ciens pro­duits ju­gés dé­pas­sés. Et dans le cas de l’édi­teur amé­ri­cain, il semble que ce re­cen­trage des ac­ti­vi­tés se fasse au dé­tri­ment de la branche si­mu­la­tion.

Plus de Flight

Le 3 juillet der­nier, le géant du lo­gi­ciel dé­voi­lait que l’ar­rêt du sup­port de MS Flight pren­drait ef­fet le 14 oc­tobre 2014. L’an­nonce a été dis­crète, puis­qu’elle n’a été pu­bliée que sur le blog de MS FlightF­light. Ah bon, vous ne saviez pas que Flight avait son blog dé­dié ? En toute hu­mi­li­té, nous non plus… C’est dire à quel point Mi­cro­soft a su cor­rec­te­ment com­mu­ni­quer sur le su­jet ! Ne leur je­tons pas la pierre, il est tou­jours dif­fi­cile d’ad­mettre un échec. Et ce­lui de Flight a été par­ti­cu­liè­re­ment cui­sant. Lan­cé à grands coups de pu­bli­ci­té, le pro­gramme cen­sé suc­cé­der à la col­lec­tion Flight Si­mu­la­tor s’est ré­vé­lé être une bau­druche vite dé­gon­flée. Le mo­dule de base était gra­tuit certes, mais très li­mi­té, et l’achat des conte­nus sup­plé­men­taires ra­pi­de­ment in­dis­pen­sables fai­sait grim­per la fac­ture bien au-de­là du ta­rif d’un FS X ver­sion gold en boî­te­boîte.boîte Est-ceEst- ce pour au­tant le prix qui a tué dans l’oeuf MS Flight ? Nous ne pen­sons pas : la si­mu­la­tion a tou­jours eu ce cô­té de loi­sir pas­sion, et les pas­sion­nés sont tou­jours prêts à in­ves­tir. Non, la vraie dé­cep­tion était la va­cui­té du lo­gi­ciel. Après des an­nées à pra­ti­quer FS (sur­tout les deux der­nières ver­sions en date, FS 2004 et FS X) aux com­mandes d’avions de ligne hy­per réa­listes, ou dans des avions lé­gers au-des­sus de pay­sages VFR fi­dèles à la réa­li­té du terrain, on se re­trou­vait li­mi­tés à faire des loo­pings à Ha­waï et à fon­cer dans des cibles flot­tantes. Dé­cep­tion pour les vé­té­rans (dont nous sommes) et, peut-être pire, mau­vaise pré­sen­ta­tion de ce qu’est la si­mu­la­tion

au­près d’un pu­blic néo­phyte. Fi­na­le­ment, Flight n’était qu’un jeu de pi­lo­tage à la sauce ar­cade. Et le suc­cès es­comp­té ne fut pas au ren­dez-vous, à tel point que six mois après l a mise en ligne, Mi­cro­soft an­non­çait dé­jà l’ar­rêt des dé­ve­lop­pe­ments pré­vus pour son « si­mu­la­teur grand pu­blic ». De­puis, les ser­veurs étaient néan­moins tou­jours ac­tifs, on pou­vait en­core se me­su­rer en ligne à d’autres pi­lotes, mais im­pos­sible pour un nou­veau ve­nu de se lan­cer dans ce monde vir­tuel. Le 14 oc­tobre pro­chain l’aven­ture se­ra fi­nie, Flight ne se­ra plus qu’un (mau­vais) sou­ve­nir. Chez Mi­cro Si­mu­la­teur, nous ne re­gret­tons pas sa dis­pa­ri­tion, le lo­gi­ciel a été dés­ins­tal­lé il y a bien long­temps. Si re­gret il y a, c’est de ne pas avoir vu les ef­forts de dé­ve­lop­pe­ment et les sommes en­ga­gées dans ce projet être em­ployés pour four­nir à la com­mu­nau­té des sim­mers une so­lu­tion ca­pable de prendre la suc­ces­sion de FS X. Et à lire ce qui se dit dans les com­mu­nau­tés de pi­lotes vir­tuels de par l e monde, il semble que nous ne soyons pas les seuls à pen­ser de la sorte.

Ra­chat

Deuxième an­nonce à tom­ber en juillet, dont nous fai­sions écho dans notre pré­cé­dent nu­mé­ro, Mi­cro­soft a re­ven­du la li­cence Flight Si­mu­la­tor X et ses droits d’ex­ploi­ta­tion à l’édi­teur bri­tan­nique Do­ve­tail Games ( www.do­ve­tail­games.com). Dès l’of­fi­cia­li­sa­tion de cette dé­ci­sion, Do­ve­tail fai­sait deux pro­messes : la pre­mière ré­si­dait dans le por­tage de FS X Gold ( avec l’Ac­ce­le­ra­tion Ex­pan­sion Pack) sur le sys­tème de té­lé­char­ge­ment Steam, ce qui per­met­trait d’ac­qué­rir le si­mu­la­teur di­rec­te­ment en té­lé­char­ge­ment. Le sys­tème est éprou­vé pour de nom­breux lo­gi­ciels, mais la par­ti­cu­la­ri­té de FS X est d’in­té­grer de nom­breux mo­dules de tierces par­ties qui risquent de po­ser pro­blème avec une ver­sion té­lé­char­gée via la pla­te­forme de Valve. X-Plane est certes dis­po­nible sur Steam de­puis peu, mais son ar­chi­tec­ture par­ti­cu­lière (dos­siers dé­diés, pas d’in­ter­ac­tion avec les fi­chiers de Win­dows) se prête mieux à ce type de pré­sen­ta­tion. Le plus gros dé­fi de Do­ve­tail se­ra donc de par­ve­nir à s’ac­cor­der avec les in­nom­brables édi­teurs d’ex­ten­sions pour s’as­su­rer de la com­pa­ti­bi­li­té des mo­dules ad­di­tion­nels. Dé­jà Flight1 a pro­mis d’ap­por­ter son aide, mais ce n’est qu’un pre­mier pas…

La se­conde pro­messe est en­core né­bu­leuse. Dans une i nter­view ac­cor­dée à nos confrères de PC Pi­lot (n°93, sep­tembre 2014), les deux di­ri­geants de Do­ve­tail lèvent le voile sur un fu­tur si­mu­la­teur en préparation pour une pu­bli­ca­tion à l ’ho­ri­zon 2015. Leur ob­jec­tif : sé­duire à la fois l es « vieux de la vieille » (en clair, l es ha­bi­tués de FS/X-Plane) et at­ti­rer de nou­veaux ve­nus, tout en jouant sur la com­plé­men­ta­ri­té entre PC et sup­ports mo­biles (ta­blettes, smart­phones…). Rien de bien concret pour le mo­ment, mais ce­la se com­prend : mieux vaut jouer la pru­dence sur un sec­teur aus­si sen­sible, et où les « an­ciens » (dont nous fai­sons par­tie) se sont tou­jours mon­trés très conser­va­teurs. De­puis la pu­bli­ca­tion de FS X, on ne compte plus l es ef­fets d’an­nonce, les pro­messes de lo­gi­ciels ré­vo­lu­tion­naires et autres len­de­mains qui chantent. Alors pa­tience, avec un peu d’es­poir : ce qui avait jus­qu’alors frei­né tous les tra­vaux sur un fu­tur FS 11, c’était la main­mise de Mi­cro­soft sur la li­cence du lo­gi­ciel. Main­te­nant que le géant de Red­mond s’est désen­ga­gé de ce monde si par­ti­cu­lier, on peut tout i ma­gi­ner ! Nous es­pé­rons bien­tôt avoir un contact chez Do­ve­tail Games (qui est très oc­cu­pé au mo­ment où nous met­tons sous presse à pré­pa­rer le lan­ce­ment de Train Si­mu­la­tor 2015 !) pour en sa­voir un peu plus sur les pro­jets et les par­te­na­riats. Et bien évi­dem­ment, nous ne man­que­rons pas de vous faire part de nos échanges !

L’an­nonce a été dis­crè­te­ment pos­tée sur le blog de MS Flight : l’ar­rêt est pré­vu pour le 14 oc­tobre.

En haut (gauche) : MS Flight, ni pu­re­ment ar­cade ni si­mu­la­tion hard­core, n’a pas réus­si à trou­ver son pu­blic. En haut (droite) : L’ac­tua­li­té de Do­ve­tail Games est accessible sur le site of­fi­ciel ; mais la pé­riode es­ti­vale fut plu­tôt calme ! Ci-des­sus : Quid des ex­ten­sions com­plexes comme le 737 NGX de PMDG avec une ver­sion de FS X ins­tal­lée via Steam ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.