Fil­mez vos ses­sions avec Sha­dowP­lay

Micro Simulateur - - PRATIQUE - ParEm­ma­nuelB­lan­chard

L’es­sor des ré­seaux so­ciaux et pla­te­formes d’hé­ber­ge­ment vi­déo donne par­fois aux sim­mers l’en­vie (lé­gi­time) de mon­trer leurs ex­ploits. Avec le mo­dule gra­tuit Sha­dowP­lay de Nvi­dia, c’est de­ve­nu très simple.

Nous avions dé­jà évo­qué dans nos pages la réa­li­sa­tion de vi­déos de ses­sions de si­mu­la­tion, que ce soit en vol, sur route ou dans tout autre contexte. Mais la capture vi­déo met à rude épreuve les com­po­sants du PC en ti­rant des res­sources sur le pro­ces­seur, la mé­moire et l’es­pace de sto­ckage. Il faut en outre pas­ser par un lo­gi­ciel spé­cia­li­sé, sou­vent payant et pas for­cé­ment très er­go­no­mique.

Les choses ont chan­gé de­puis quelques mois grâce à la prise en charge de la capture vi­déo par les der­niers pro­ces­seurs gra­phiques du construc­teur Nvi­dia. As­so­cié au lo­gi­ciel de mon­tage Mo­vie Ma­ker de Mi­cro­soft, il per­met de réa­li­ser des vi­déos de qua­li­té, gra­tui­te­ment et très sim­ple­ment. C’est ain­si que nous pro­cé­dons pour la plu­part des pré­sen­ta­tions vi­déo de la ver­sion en­ri­chie de Mi­cro Si­mu­la­teur (que vous li­sez peu­têtre en ce mo­ment même sur une ta­blette iOS ou An­droid !) et clai­re­ment, cette fa­çon de pro­cé­der nous a énor­mé­ment fa­ci­li­té le tra­vail.

Ré­glages ini­tiaux

Par­tons du prin­cipe que vous pos­sé­dez un PC re­la­ti­ve­ment ré­cent (Win­dows Vis­ta à 8.1, 4 Go de Ram ou plus) et sur­tout équi­pé d’une carte gra­phique à base d’une puce Nvi­dia. Car ce qui suit n’est ac­ces­sible qu’aux cartes à base de GeForce GTX 600M, 700, 700M, 800M et 900 (vé­ri­fiez tout de même sur le site de Nvi­dia avant de cra­quer pour une de ces cartes !). La ré­so­lu­tion d’af­fi­chage doit être com­prise entre 1 024 x 768 et 3 840 x 2 160. Plus la ré­so­lu­tion est grande, plus les res­sources se­ront sol­li­ci­tées ; si vous avez un sys­tème mul­ti-écran, il n’est peut-être pas in­dis­pen­sable de tout cap­tu­rer…

Par­tant de cette confi­gu­ra­tion, vous avez cer­tai­ne­ment mis vos pi­lotes gra­phiques à jour via le ges­tion­naire GeForce Ex­pe­rience. Si ce n’était en­core fait, vous pou­vez le té­lé­char­ger gra­tui­te­ment sur le site www.nvi­dia.fr, ru­brique Pi­lotes. Le mo­dule qui nous in­té­resse ici est Sha­dowP­lay et fait par­tie des uti­li­taires in­té­grés à GeForce Ex­pe­rience. Pour y ac­cé­der, ou­vrez le pan­neau de GeForce Ex­pe­rience, puis l’on­glet Pré­fé­rence et la ligne Sha­dowP­lay ( fig. 1). Les ru­briques de confi­gu­ra­tion préa­lable s’or­ga­nisent en quatre par­ties : • Su­per­po­si­tion : cette par­tie per­met d’in­di­quer où se­ront af­fi­chés en sur­im­pres­sion la zone cap­tu­rée (si c’est désac­ti­vé, tout l’af­fi­chage est pris en compte), l’in­di­ca­teur d’en­re­gis­tre­ment en cours (qui n’ap­pa­raît pas sur la vi­déo fi­nale) et le comp­teur de fra­me­rate ; • Mi­cro­phone : pour ceux qui uti­lisent ce pé­ri­phé­rique, le lo­gi­ciel de­mande si c’est un sys­tème per­ma­nent ou avec une ac­ti­va­tion spo­ra­dique ; • Touches de rac­cour­cis : toutes les fonc­tions de Sha­dowP­lay sont ac­ti­vées au cla­vier. Faites at­ten­tion à ce que ces touches par dé­faut n’entrent pas en conflit avec les rac­cour­cis de vos lo­gi­ciels pré­fé­rés (c’est par­ti­cu­liè­re­ment le cas avec la fa­mille DCS, riche en com­bi­nai­sons de touches). De notre point de vue, la prin­ci­pale com­bi­nai­son à mé­mo­ri­ser est celle de l’ac­ti­va­tion/ désac­ti­va­tion ma­nuelle, par dé­faut Alt+F9.

Fig. 1 : Le pan­neau de ré­glages préa­lables dans GeForce Ex­pe­rience : simple à ap­pré­hen­der. Pen­sez à vé­ri­fier que les rac­cour­cis-cla­vier ne gé­nèrent pas de double em­ploi !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.