Pre­par3D 3.0

Pas là où on l’at­ten­dait

Micro Simulateur - - INFOS - Www.pre­par3d.com

Sor­tie de ma­nière plus que confi­den­tielle le 30 sep­tembre der­nier, la ver­sion 3.0 de Pre­par3D ap­porte des amé­lio­ra­tions, certes, mais pas celles qui étaient at­ten­dues par ses uti­li­sa­teurs. En ef­fet, les nou­velles pos­si­bi­li­tés concernent avant tout l’as­pect vi­suel, alors que la com­pa­ti­bi­li­té avec le mode 64 bits tant de­man­dée brille tou­jours par son ab­sence et que les don­nées de na­vi­ga­tion ne sont tou­jours pas mises à jour. Les quelques op­ti­mi­sa­tions des per­for­mances, sur­tout liées à un trai­te­ment plus ef­fi­cace de l’image, et l’évo­lu­tion de SimDi­rec­tor et du SDK, vi­sibles des seuls dé­ve­lop­peurs, ne suf­fisent pas à ex­pli­quer le pas­sage à une nou­velle gé­né­ra­tion de P3D et l’achat à plein ta­rif – pas de mise à jour à prix ré­duit – exi­gé pour pas­ser à la ver­sion 3.

Lock­heed Mar­tin ex­plique que sa plate-forme a évo­lué pour ti­rer par­ti des der­niers ou­tils de dé­ve­lop­pe­ment, afin d’amé­lio­rer la per­for­mance et la sta­bi­li­té tout en pré­pa­rant des dé­ve­lop­pe­ments fu­turs. Sans le pas­sage au 64 bits, qui est sans doute pré­vu pour une édi­tion ul­té­rieure, puisque le construc­teur l’avait évo­qué il y a dé­jà quelque temps, ce­la sonne un peu creux. Par­mi les nou­velles pos­si­bi­li­tés of­fertes aux dé­ve­lop­peurs, le mode Ava­tar est mis en avant. Il s’agit de pou­voir vi­sua­li­ser l’en­vi­ron­ne­ment au ni­veau d’un per­son­nage, pour fa­ci­li­ter entre autres la vi­site pré­vol et l’ins­pec­tion de n’im­porte quel vé­hi­cule. Se­lon Lock­heed Mar­tin, ce mode ouvre de nou­velles pos­si­bi­li­tés pour la créa­tion de scé­na­rios de for­ma­tion – seul pro­pos de Pre­par3D, l’uti­li­sa­tion de loi­sir, même évo­luée, n’étant pas pré­vue pour ce si­mu­la­teur comme le rap­pelle en per­ma­nence la page per­met­tant son achat.

La liste com­plète des amé­lio­ra­tions est longue, mais la plu­part sont du ni­veau du dé­tail. On no­te­ra ce­pen­dant la pos­si­bi­li­té d’uti­li­ser Flash pour la re­pré­sen­ta­tion des gauges et ca­drans – at­ten­tion, Flash et op­ti­mi­sa­tion des per­for­mances ne sont guère com­pa­tibles ; une nou­velle in­ter­face pour le lan­ce­ment des vols et un chan­ge­ment de ter­mi­no­lo­gie pour ceux-ci – scé­na­rio plus adap­té, se­lon les concep­teurs, dans un ou­til de for­ma­tion ; l’in­té­gra­tion d’Ocu­lus Rift (sys­tème de vi­sua­li­sa­tion sur casque) dans le coeur du lo­gi­ciel ; de même que les « SpeedT­ree » d’IdV, des arbres ani­més très ef­fi­caces. Le Black Hawk (Si­kors­ky H-60) de Vir­ta­via entre dans la flotte par dé­faut, de même que le F-35A In­dia In­dia Al­pha Fox­trot Echo de Di­no Cat­ta­neo. Dix-huit mo­dèles d’arbres « SpeedT­ree » sont ajou­tés à la bi­blio­thèque des scènes.

La plu­part des édi­teurs d’add-ons pour le monde FS/P3D a dé­jà an­non­cé son ral­lie­ment à la nou­velle ver­sion et pro­pose des mises à jour adap­tées. La ver­sion 3 main­tient au­tant que faire se peut la com­pa­ti­bi­li­té avec FS X, Lock­heed Mar­tin as­su- rant que plu­sieurs mil­liers d’add-ons tournent avec P3D3 sans mo­di­fi­ca­tion. At­ten­tion, la ges­tion des DRM (droits nu­mé­riques) a été mo­di­fiée se­lon la liste des nou­velles ca­rac­té­ris­tiques de la ver­sion 3, nous n’avons pas plus de dé­tails. À l’heure où de nom­breux sim­mers se posent la ques­tion de suivre ou non Pre­par3D ( cf. Cour­rier des lecteurs), tout ce­ci semble plus dis­sua­sif qu’in­ci­ta­tif. Alors vi­ve­ment une « vraie » ver­sion 4 avec le sup­port du 64 bits, une base géo­gra­phique mise aux stan­dards 2015 et une po­li­tique com­mer­ciale plus conci­liante en­vers le grand pu­blic…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.