La fa­mille FS X

Micro Simulateur - - PRATIQUE - ParEm­ma­nuelB­lan­chard

La li­cence Flight Si­mu­la­tor est l’une des plus an­ciennes de tout le monde in­for­ma­tique – plus vieille même que Win­dows ! Et si les choses ont bien chan­gé de­puis la pre­mière ver­sion en 1982, FS reste la ré­fé­rence.

Neuf ans dé­jà : bon an­ni­ver­saire FS X ! Ce lo­gi­ciel de si­mu­la­tion est le plus uti­li­sé dans le monde et ce­lui qui dis­pose de la plus grande bi­blio­thèque d’ex­ten­sions à l’heure ac­tuelle – qu’elles soient gra­tuites (free­wares) ou payantes (pay­wares). Plé­bis­ci­té par les sim­mers so­li­taires au­tant que par les com­mu­nau­tés en ré­seau, of­frant d’in­té­res­santes pos­si­bi­li­tés de dé­ve­lop­pe­ment pour réa­li­ser des cock­pits do­mes­tiques, il a su conqué­rir un large pu­blic au fil du temps. Mais ces deux der­nières an­nées, l’offre a sen­si­ble­ment évo­lué : dé­cli­né en plu­sieurs l ogi­ciels, FS X semble at­teindre ses li­mites (neuf ans, c’est énorme en in­for­ma­tique !) et les nou­veaux ve­nus peuvent se sen­tir per­dus de­vant les ap­pel­la­tions, les im­pli­ca­tions tech­niques et les pos­si­bi­li­tés d’évo­lu­tion. Un pe­tit point s’im­pose !

Les lo­gi­ciels

Alors que les ver­sions de Flight Si­mu­la­tor se sont long­temps suc­cé­dé au rythme d’une tous les deux ou trois ans, FS X au­ra été le der­nier opus is­su du gi­ron Mi­cro­soft. Flight Si­mu­la­tor X : c’est la ver­sion his­to­rique, pu­bliée en oc­tobre 2006 et ac­com­pa­gnée dans l es deux an­nées sui­vantes par deux Ser­vice Packs ain­si qu’une ex­ten­sion of­fi­cielle, l’Acceleration Ex­pan­sion Pack (ce der­nier in­té­grant les deux SP pré­cé­dents). Ce mo­dule com­plé­men­taire ap­por­tait de telles amé­lio­ra­tions que FS X fut fi­na­le­ment com­mer­cia­li­sé sous l’ap­pel­la­tion « Gold Edi­tion » com­pre­nant le lo­gi­ciel de base et l’ex­ten­sion.

Si FS X a souf­fert à ses dé­buts d’une lour­deur de­ve­nue lé­gen­daire (il fut pu­blié trop tôt en re­gard des per­for­mances des PC de l’époque), il s’est fi­na­le­ment im­po­sé par une bi­blio­thèque d’ex­ten­sions plé­tho­rique, la prise en compte de pé­ri­phé­riques tou­jours plus com­plexes et des pos­si­bi­li­tés de pro­gram­ma­tion avan­cée au­to­ri­sant les dé­ve­lop­pe­ments les plus va­riés. Au fil des ajouts et des per­son­na­li­sa­tions, on se re­trouve avec un lo­gi­ciel qui n’a plus grand-chose à voir avec la ver­sion de base sor­tie de boîte ! Mais en 2015, les PC mi­lieu de gamme par­viennent par­fai­te­ment à faire tour­ner le lo­gi­ciel et ses ex­ten­sions prin­ci­pales, pour le plus grand plai­sir des pi­lotes vir­tuels. Et sur­tout, FS X était dis­po­nible en ver­sion in­té­gra­le­ment tra­duite en fran­çais, un plus pour le mar­ché hexa­go­nal (dont on connaît les ré­ti­cences en­vers la langue de Sha­kes­peare !).

Mal­heu­reu­se­ment, FS X n’est plus com­mer­cia­li­sé en ver­sion boîte de­puis le ra­chat de la li­cence par Do­ve­tail Games en juillet 2014 ( voir plus bas). Après plu­sieurs an­nées d’er­re­ments

L’écran d’ac­cueil de FS X.

Avan­tage de FS X pour les dé­bu­tants : l’école de pi­lo­tage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.