L’ave­nir du blog en ques­tion…

Micro Simulateur - - SOMMAIRE -

Ces­der­niè­res­se­maines,plu­sieurs­lec­teurs­se­son­tin­quié­tés­du­man­que­de­mi­sesà­jour­du­blog­de­la­ré­dac­tion. Ce­qui­mé­ri­te­quel­que­sex­pli­ca­tions­de­no­tre­part­sur­les­pro­jet­sen­cours…

Il est vrai, comme nous l’évo­quions dès le mois der­nier, que cette fe­nêtre In­ter­net a été un peu dé­lais­sée. Une pre­mière pré­ci­sion s’im­pose : l’adresse http://mi­crosim.over­blog.com n’est pas le site of­fi­ciel du ma­ga­zine (et il n’y a rien de ce type à l’heure ac­tuelle), il a été ima­gi­né dès le dé­part (il y a presque dix ans dé­jà) comme une in­ter­face of­fi­cieuse entre la ré­dac­tion du ma­ga­zine d’un cô­té et les lec­teurs ou sim­mers (nul be­soin de nous lire pour vi­si­ter le blog !) d’un autre cô­té. Ani­mé bé­né­vo­le­ment sur notre temps libre, il a tou­jours re­pré­sen­té une charge de tra­vail sup­plé­men­taire mais c’est de bon coeur que nous l’avons ali­men­té. Pour nous, il re­pré­sen­tait une forme de com­plé­ment, un bo­nus au conte­nu pa­pier, à une époque où la pré­sence sur le ré­seau mon­dial est in­dis­pen­sable. Il y a dix ans, les ré­seaux so­ciaux n’exis­taient pas, et le blog était la prin­ci­pale ma­nière de nous af­fi­cher sur le Web. Lorsque Fa­ce­book a connu sa vague dé­fer­lante, nous avons hé­si­té à y sa­cri­fier un peu de temps, mais le for­mat ne nous sem­blait pas in­té­res­sant. Ne par­lons pas de Twit­ter, nous ne voyons pas d’in­té­rêt ni pour nous ni pour nos lec­teurs à pu­blier d’in­ces­sants mes­sages dont la res­tric­tion à 140 ca­rac­tères li­mite la por­tée – sauf à écrire « je vole sur un 747, c’est gé­nial », mais nous es­pé­rons que vous at­ten­dez un peu plus de notre part ! La re­fonte to­tale de l’in­ter­face et de la pré­sen­ta­tion par notre hé­ber­geur Over-Blog il y a un an ain­si que la dis­pa­ri­tion du ser­vice de mes­sa­ge­rie Voi­là n’ont pas ai­dé à avoir une bonne po­li­tique de pré­sence sur In­ter­net – beau­coup de conte­nu a été per­du lors de cette mi­gra­tion non sol­li­ci­tée mais in­con­tour­nable. Dès lors nous nous in­ter­ro­geons sur le fu­tur de la pré­sence de Mi­cro Si­mu­la­teur sur le ré­seau mon­dial. Néan­moins, ras­su­rez-vous, le blog ne va pas dis­pa­raître, il va conti­nuer à pré­sen­ter chaque mois le sommaire du nu­mé­ro en cours, af­fi­cher vos cour­riers et de­mandes au­près de la com­mu­nau­té, les an­nonces par­ti­cu­lières… Mais nous re­cher­chons de bonnes idées pour amé­lio­rer ce que nous pou­vons pro­po­ser aux sim­mers. Ce­la peut pas­ser par des vi­déos : soit in­té­grées au blog, soit sur une chaîne YouTube propre au ma­ga­zine (nous avions ten­té l’ex­pé­rience pour Vir­tualRa­cing, pour­quoi pas pour Mi­cro Si­mu­la­teur ?). Nous pour­rions ain­si vous faire par­ta­ger cer­tains de nos tests de ma­nière plus vi­vante, sans que ce­la ne rem­place le ma­ga­zine pa­pier au­quel nous sommes très at­ta­chés. Ce se­rait aus­si un moyen de pu­blier des tu­to­riels en ac­com­pa­gne­ment de nos ar­ticles pra­tiques. Les pos­si­bi­li­tés sont nom­breuses et nous ex­plo­rons en­core ce monde nu­mé­rique qui évo­lue chaque jour. Dans ces condi­tions, n’hé­si­tez pas à nous faire part de vos at­tentes, sou­haits, sug­ges­tions – et re­proches ! Si la cri­tique est fon­dée et cor­rec­te­ment for­mu­lée, il n’y a au­cune rai­son que nous n’en te­nions pas compte. Il fau­dra plu­sieurs mois pour que nous ayons une vi­sion un peu plus claire de l’ave­nir et des chan­tiers à me­ner. Tout ce­la dans un seul but : faire vivre la com­mu­nau­té et le ma­ga­zine. Le mes­sage est pas­sé !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.